Achat de billets
Achat VidéoPass
News
19 jours ago
By motogp.com

La série continue pour Ducati au Mugello avec Petrucci !

Danilo Petrucci inscrit la toute première victoire de sa carrière sur les terres de Ducati, au terme d’une course palpitante.

Andrea Dovizioso (Mission Winnow Ducati) en 2017, Jorge Lorenzo en 2018 et maintenant Danilo Petrucci (Mission Winnow Ducati)… Pour la troisième année consécutive, Ducati triomphe à domicile et de quelle manière ! Jusqu’au dernier tour, quatre pilotes pouvaient potentiellement gagner. Mais Danilo Petrucci aura eu les reins solides et l’Italien repart avec la toute première victoire de sa carrière.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Jour de gloire pour Petrucci !

Le poleman Marc Márquez (Repsol Honda Team) avait pourtant négocié le premier virage en tête devant Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol). Au guidon de leur Ducati, Andrea Dovizioso (Mission Winnow Ducati) et Danilo Petrucci (Mission Winnow Ducati) allaient toutefois rapidement lancer l’offensive ; Cal Crutchlow était le premier à en faire les frais, avant même d’entamer le second tour. Et alors que le Britannique laissait échapper d’autres positions, Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) émergeait au contraire du peloton. Le représentant du team Suzuki Ecstar venait ainsi se caler dans la roue de Jack Miller (Pramac Racing) en cinquième position.

Un wagon se formait alors en tête avec Marc Márquez, Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci, Jack Miller, Álex Rins et Cal Crutchlow, positionné davantage en observateur lorsque les esprits commenceront à s’échauffer.

Au cinquième passage, Marc Márquez se faisait attaquer de toutes parts : Danilo Petrucci, Jack Miller, Andrea Dovizioso ou encore Álex Rins… tous en profitaient et le Champion du Monde se voyait repoussé au cinquième rang.

Andrea Dovizioso aura aussi l’honneur de mener par la suite, tout comme Álex Rins. Une lutte qui profitait à Francesco Bagnaia (Pramac Racing), Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) et Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), auteur d’un départ pour le moins compliqué. Ces trois-là effectuaient en effet la jonction sur le groupe des six pilotes.

Support for this video player will be discontinued soon.

Vidéo gratuite : Désastre pour Rossi...

Pendant ce temps-là, Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) vivait un véritable cauchemar. Après s’être loupé dans une chicane et avoir dégringolé en queue de peloton, le Docteur partait au tapis dans le virage 9. Tous ses espoirs de remontée s’envolaient alors ! Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), qui avait été distancé par son coéquipier, subira le même sort. Même chose pour Francesco Bagnaia (Pramac Racing). Journée à oublier pour les pilotes de la VR46 !

Devant, Danilo Petrucci haussait très légèrement le temps et seulement quatre de ses concurrents étaient en mesure de suivre : Marc Márquez, Andrea Dovizioso, Álex Rins et Jack Miller. Mais à l’approche du dernier tiers de course, ils ne seront plus que quatre à pouvoir lutter pour la victoire, puisque Jack Miller se faisait piéger dans la courbe 5.

Danilo Petrucci tenait bon, mais à quatre tours du but, Andrea Dovizioso venait le déloger des commandes. Piqué au vif, le n°9 répliquait aussitôt. À l’entrée du dernier tour, Marc Márquez venait alors tenter sa chance. Ceci étant, le natif de Cervera tirait un peu trop large ; une erreur qui n’échappait pas à Danilo Petrucci ! Lequel repassait en tête, tandis que Marc Márquez et Andrea Dovizioso manquaient de s’accrocher. Le vice-Champion aurait souhaité offrir un doublé à Ducati, en vain. Marc Márquez saura protéger sa deuxième place.

Support for this video player will be discontinued soon.

Le dernier tour du GP Oakley d'Italie en OnBoard !

Et l’Espagnol aurait presque pu priver Danilo Petrucci de son tout premier triomphe à l’aspiration. Néanmoins, le transalpin aura le dernier mot à 43 millièmes près. Andrea Dovizioso grimpait pour sa part sur la troisième marche du podium, sous les yeux d’Álex Rins.

Takaaki Nakagami, qui sera parvenu à effectuer le break sur la fin, repartait de son côté avec une honorable cinquième place. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Michele Pirro (Mission Winnow Ducati) se classaient sixième et septième. Cal Crutchlow, Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) et Fabio Quartararo, plus en difficulté dans les derniers tours, complétaient le Top 10.

Support for this video player will be discontinued soon.

Course MotoGP™ - Mugello : Leurs réactions à chaud

La première RS-GP, celle d’Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) terminait 11e. Déception pour Johann Zarco (Red Bull KTM Factory Racing), qui finissait en dehors des points.

Le Top 10 de la course :
1. Danilo Petrucci - (Mission Winnow Ducati) - 41:33.794
2. Marc Márquez - (Repsol Honda Team) - +0.043
3. Andrea Dovizioso - (Mission Winnow Ducati) - +0.338
4. Álex Rins - (Team Suzuki Ecstar) - +0.535
5. Takaaki Nakagami - (LCR Honda Idemitsu) - +6.535
6. Maverick Viñales - (Monster Energy Yamaha) - +7.481
7. Michele Pirro - (Mission Winnow Ducati) - +13.288
8. Cal Crutchlow - (LCR Honda Castrol) - +13.937
9. Pol Espargaró - (Red Bull KTM Factory Racing) - +16.533
10. Fabio Quartararo - (Petronas Yamaha SRT) - +17.994

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Revivez le GP Oakley d’Italie et profitez de l’intégralité de la saison MotoGP™ avec le VidéoPass.

Support for this video player will be discontinued soon.

Course MotoGP™ - Mugello : Et le vainqueur est...

Recommandés