Achat de billets
Achat VidéoPass
News
12 jours ago
By motogp.com

Arbolino : « Cette victoire, je la dédie à Lorenzo ! »

Tony Arbolino, auteur de son premier succès au Mugello, revient pour motogp.com sur tous les changements qu’il a mis en place cette année.

Tags 2019

Tony Arbolino (VNE Snipers) se souviendra longtemps de ce Grand Prix Oakley d’Italie 2019… Le Milanais, qui n’avait encore jamais eu le privilège de goûter aux joies de la victoire, venait y battre son compatriote Lorenzo Dalla Porta (Leopard Racing) sur le fil pour 29 millièmes. Un moment, riche en émotion, sur lequel il est revenu dans le cadre d’un entretien accordé ce mercredi à motogp.com.

Support for this video player will be discontinued soon.

Moto3™: Arbolino souffle la victoire à Dalla Porta !

« Inscrire son premier succès est une sensation incroyable, raconte-t-il. J’attendais ça depuis si longtemps… Mais depuis le début de saison, je savais que je pouvais y arriver. En revanche, le fait que ça se produise ici, en Italie, devant tous mes fans, c’est juste quelque chose qui restera à tout jamais gravé dans ma mémoire. Je dédie à tous ceux qui m’ont épaulé même dans les pires moments, à ma famille, à mon team, à mon préparateur physique et à Jorge ! »

Jorge n’est autre que Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team). L’Italien travaille en effet plus étroitement avec le Majorquin depuis ce début de saison, allant jusqu’à partager le même préparateur physique… Et visiblement tous ces efforts, certes pas faciles à endosser pour un jeune homme de 18 ans, portent leurs fruits !

« En l’espace d’une saison, l’évolution a été assez conséquente, reconnaît-il. En fait, tout est venu de la préparation, car je me suis rendu compte que mon entraînement n’était pas suffisant. Il fallait que je change de méthodologie et grâce à Jorge, j’ai pu entamer une collaboration avec son préparateur physique Ivan. Au départ, ça n’a pas été évident… J’ai dû m’éloigner ma famille et de mes amis. J’ai toutefois estimé que c’était un sacrifice à faire pour avoir une chance de grandir dans ce milieu. La méthode travail est dure, mais efficace. Le fait de travailler avec lui a aussi eu une influence sur la partie mentale. J’ai commencé à voir les choses en grand et j’ai voulu rehausser mon niveau. En Argentine, j’ai franchi un autre step en me battant aux avant-postes. À vrai dire, j’ai beaucoup appris durant cette course. »

D’autre part, le transalpin ne manquait pas de souligner les progrès effectués côté Honda. « Ils ont nettement progressé d’un point de vue moteur. KTM est en train de revenir progressivement, mais je peux vous assurer que nous avons une moto ultra compétitive cette année. »

Une moto, aux performances suffisantes, pour lui permettre de se battre au Championnat ?  « Au Championnat, nous ne sommes pas si mal, répond-t-il. Nous sommes sixième à 32 points. Nous ne sommes pas si loin, même si je reconnais que je m’attendais à un peu mieux… Si seulement j’avais terminé dans les points au Mans et à Jerez ! Mais nous n’allons pas nous relâcher et penser course après course. Je ne veux pas trop songer au Championnat, car la saison est encore longue. J’espère juste un peu plus de constance pour pouvoir me battre plus régulièrement pour la victoire. »

En quête de régularité, Tony Arbolino se dirige donc à présent vers Montmeló. « Il n’y a pas si longtemps, nous y avons fait deux journées d’essais privés, qui ont été ultra positives, commente-t-il. Nous avons mis la main sur de bons réglages, ce qui est de bon augure pour la course. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.