Achat de billets
Achat VidéoPass
News
11 jours ago
By Petronas Sprinta Racing

Folger remplacera Pawi sur trois courses

Comme Pasini s’est fracturé la clavicule à l’entraînement et que Pawi reste indisponible, l’Allemand a été appelé à la rescousse !

Mauvaise nouvelle pour Mattia Pasini (Petronas Sprinta Racing) : L’Italien, qui officiait depuis deux courses en remplacement du convalescent Khairul Idham Pawi, s’est fracturé la clavicule gauche lors d’une chute en motocross. Le transalpin a posté une image sur son instastory ce mercredi soir, avant confirmation officielle du team Petronas Sprinta Racing.

Et à la surprise générale, l’équipe malaisienne a décidé de se tourner vers… Jonas Folger, qui a accepté la mission ! L’Allemand, qui avait renoncé à disputer la saison 2018 en raison de souci de santé et qui exerce depuis comme pilote essayeur pour le compte de Yamaha, fera ainsi son grand retour en piste, dans le cadre du GP Monster Energy de Catalogne. Ce dernier participera également aux deux manches suivantes, à savoir Assen et Sachsenring ; Khairul Idham Pawi continuant de récupérer de cette blessure à cette main, survenue à Jerez.

Petronas Sprinta Racing adresse par ailleurs un bon rétablissement à Mattia Pasini.

Razlan Razali – Team Principal :
« C’est une fabuleuse opportunité que de pouvoir engager un pilote du calibre de Jonas sur les trois prochaines courses. Il soutiendra notre programme Moto2™ le temps de quelques courses. Nous connaissons son expérience en MotoGP™ et je suis convaincu qu’il nous aidera à constituer une solide base. Nous voulons être au top pour le retour de Khairul Idham Pawi. D’ailleurs nous travaillons étroitement avec lui de telle sorte à ce qu’il revienne au plus vite. » 

Jonas Folger :
« Je suis vraiment excité à l’idée de pouvoir reprendre du service. J’ai tellement hâte de monter sur cette moto et de ressentir cette adrénaline des courses. Petronas Sprinta Racing est un team ultra professionnel, et ce quelle que soit la catégorie. J’en connais déjà certains membres. Je suis impatient de travailler avec eux. J’ai également de bons souvenirs de Barcelone. J’y ai signé quelques podiums par le passé. À vrai dire, c’est un de mes traces préférés, au-delà du fait qu’il corresponde parfaitement à mon style de pilotage. Cette Kalex est une moto sympa à piloter… et assez proche aussi d’une MotoGP™, surtout depuis l’arrivée du moteur Triumph. En essais, je m’en étais pas si mal sorti ! »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.