Achat de billets
Achat VidéoPass
News
4 jours ago
By motogp.com

Viñales conclut le Test post-GP en tête !

Maverick Viñales arrache le meilleur temps sur le fil au Test post-GP de Montmeló.

Pas de répit pour les pilotes MotoGP™ puisque ces derniers étaient réunis ce lundi pour une journée de Test post-GP à Montmeló.

Support for this video player will be discontinued soon.

Tout ce qu'il faut retenir de ce Test post-GP en Catalogne

Au programme, quelques petites nouveautés comme dans le box du team Monster Energy Yamaha MotoGP, avec ce nouvel échappement monté sur la M1 de Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), qui possédait également un levier de frein arrière très légèrement différent. Avec son coéquipier, l’Italien aura principalement concentré ses efforts sur l’électronique et regardez plutôt le nombre de tours couverts en fin de journée par Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) : 98 ! C’est d’ailleurs à ce moment précis qu’il établissait le meilleur temps de la session, au grand désespoir de Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), repoussé en deuxième position pour 47 petits millièmes. Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), auteur de son tout premier podium un jour plus tôt, aura pour sa part pu comparer divers settings, tout en pratiquant des essais de départ – un de ses points faibles.

Support for this video player will be discontinued soon.

Morbidelli : « Une journée extrêmement positive ! »

Chez Honda, le spoiler était de retour sur les motos de Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team) et Marc Márquez (Repsol Honda Team). Le Champion du Monde avait plus exactement trois RC213V à disposition, parmi lesquelles une version hybride 2018/2019. Jorge Lorenzo jouait quant à lui sur les carénages. Tous deux se seront fait piéger dans la journée ; des chutes néanmoins sans conséquence. Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) aura quant à lui eu le privilège d’effectuer quelques tours avec la version 2019, une grande première ! De la même façon, Cal Crutchlow aura lui aussi pu jouer sur les settings et la géométrie, tout en évaluant des ‘ailerons inférieurs’ un peu plus larges.

Dans le clan Ducati, on aura notamment remarqué une sorte de renfort en carbone sur le châssis de la Desmosedici GP19 pilotée par Andrea Dovizioso (Mission Winnow Ducati). Jack Miller (Pramac Racing) étrennait une nouvelle ‘salade box’. L’Australien était par ailleurs réquisitionné pour tester ces quatre pneus arrière apportés par Michelin, qui ont surtout été conçus en vue de 2020. Même chose pour Francesco Bagnaia (Pramac Racing), parti au tapis dans la courbe 13. Karel Abraham (Reale Avintia Racing) connaîtra le même sort à hauteur du virage 4, alors qu’il était en train d’améliorer son chrono. Sa Ducati prendra au passage feu.

Côté Suzuki, Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) expérimentait les mises à jour châssis, dont Sylvain Guintoli (Team Suzuki Ecstar) bénéficiait. De l’autre côté du box, Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) était plus focalisé sur les réglages.

Concernant KTM, la marque autrichienne avait décidé cette fois-ci de mettre Dani Pedrosa (Red Bull KTM Factory Racing) à contribution. Le Catalan, qui aura notamment été aperçu en piste avec un arrière un peu différent, venait ainsi épauler Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3), Hafizh Syahrin (Red Bull KTM Tech3), Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) – victime d’une glissade dans le virage 2 et Johann Zarco (Red Bull KTM Factory Racing). Un nouveau châssis était d’ailleurs proposé au Français.

Enfin, Aprilia Racing Team Gresini dut composer avec Andrea Iannone et Bradley Smith ; compte tenu du gros choc subi en début de course par Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini). Le pilote ibérique est passé à l’hôpital universitaire Dexeus, où on lui a diagnostiqué une micro-fracture du fémur, ainsi qu’une blessure au tibia gauche. Une lésion aux ligaments semble écartée.

En termes de chrono, les honneurs revenaient donc à Maverick Viñales avec ce tour en 1'38.967. Juste derrière lui, on retrouvait : Franco Morbidelli et Marc Márquez, qui fut longtemps installé en tête. Álex Rins et Fabio Quartararo repartaient quant à eux avec les quatrième et cinquième temps ; tandis que Francesco Bagnaia se classait sixième. Takaaki Nakagami, Joan Mir, Jack Miller et Cal Crutchlow complétaient le Top 10. Johann Zarco et Sylvain Guintoli terminaient respectivement 15e et 23e. Dani Pedrosa fermait la marche.

Les pilotes du MotoGP™ se retrouveront à présent dans deux semaines pour le GP Motul des Pays-Bas.

Le Top 10 du Test :
1. Maverick Viñales - (Monster Energy Yamaha) - 1:38.967
2. Franco Morbidelli - (Petronas Yamaha SRT) - +0.047
3. Marc Márquez - (Repsol Honda Team) - +0.290
4. Álex Rins - (Team Suzuki Ecstar) - +0.367
5. Fabio Quartararo - (Petronas Yamaha SRT) - +0.461
6. Francesco Bagnaia - (Pramac Racing) - +0.499
7. Takaaki Nakagami - (LCR Honda Idemitsu) - +0.588
8. Joan Mir - (Team Suzuki Ecstar) - +0.703
9. Jack Miller - (Pramac Racing) - +0.778
10. Cal Crutchlow - (LCR Honda Castrol) - +0.936

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés