Achat de billets
Achat VidéoPass
News
11 jours ago
By motogp.com

Ducati limite les dégâts en Allemagne

Miller, Petrucci et Dovizioso se seront disputés la quatrième place durant un bon moment, en revanche l’écart grandit au Championnat.

À l’inverse de Marc Márquez (Repsol Honda Team), les Ducati n’ont jamais vraiment brillé au Sachsenring et malheureusement ces dernières partaient d’ores et déjà avec handicap, compte tenu de ces 12e et 13e chronos obtenus en qualifications. Ceci étant, Danilo Petrucci (Ducati Team) et Andrea Dovizioso (Ducati Team) prenaient un superbe envol pour venir pointer aux sixième et neuvième rangs à l’issue du premier tour. Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) se faisait ensuite piéger, tout comme Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), si bien qu’ils se retrouvaient rapidement en bagarre avec Jack Miller (Pramac Racing) et Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) pour le gain de la quatrième place ; un groupe au sein duquel on ne se fera d’ailleurs aucun cadeau !

En revanche, les Desmosedici GP19 n’auront été jamais été en mesure de rivaliser avec le King of the Ring Marc Márquez, auteur d’un véritable cavalier seul. Pire encore : ni Andrea Dovizioso, ni Danilo Petrucci auront à un moment pu prétendre au podium. Ils devront finalement se contenter d’une quatrième et d’une cinquième position à plus de 16 secondes du vainqueur… et c’est là où le bât blesse.

« Danilo et moi nous avons fait le maximum, c’est l’aspect positif. En revanche, on ne peut pas se montrer satisfaits de notre vitesse, indiquait Andrea Dovizioso après la course. Certes, nous savions que le Sachsenring n’était pas le tracé idéal pour nous, mais honnêtement l’écart est beaucoup trop important… comme ça avait déjà été le cas sur les courses précédentes. Nous n’étions pas en mesure de nous battre pour le podium. Les tracés qui arrivent devraient davantage nous convenir, mais en termes de performances ça ne change rien. Les autres marques montent en puissance, à l’image de Yamaha et Suzuki. C’est compliqué pour nous, par rapport aux objectifs que nous avons. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Petrucci : « J'espère que je me sentirai mieux demain »

Soulagé de repartir avec un Top 5, Danilo Petrucci – récemment reconduit chez Ducati - tire également la sonnette d’alarme ; voyant que l’écart vis à vis de Marc Marquez ne cesse de grandir !

« Cette quatrième place est le maximum que nous pouvions obtenir ce dimanche. C’est un bon résultat en soi, ceci étant quand vous regardez l’écart avec Marc, il est juste énorme… encore plus qu’à Assen. On ne peut pas être satisfaits, affirmait le n°9 qui termine au passage devant son coéquipier Andrea Dovizioso. Jusqu’au Mugello, on se battait avec Marc. Mais depuis trois courses, il a fait un pas en avant supplémentaire. Certes, nous sommes toujours deuxième et troisième au Championnat, mais clairement nous devons améliorer. Mes prestations, comme celles d’Andrea ou de Jack, car nous arrivons les trois groupés, enseignent tout simplement les limites de notre moto. Peut-être que le maximum que l’on puisse en tirer à l’heure actuelle, c’est ça. C’est vraiment difficile de piloter la moto dans ces conditions. Nous avons toujours souffert sur cette piste, mais au moins nous avons pu inscrire quelques points. Pour ce qui est du Championnat, on est désormais assez loin. »

Andrea Dovizioso pointe en effet à 58 longueurs désormais, au lieu de 44. Danilo Petrucci accuse quant à lui 64 unités de retard. L’un comme l’autre attend de pied ferme des évolutions de la part de Ducati pour le prochain Test qui aura lieu dans la foulée du GP Monster Energy de République tchèque.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Support for this video player will be discontinued soon.

Ce qu'ils ont pensé de leur HJC Helmets GP d'Allemagne