Randy Mamola se penche sur le revêtement du Mans