Achat de billets
Achat VidéoPass
News
2020-01-28
By Moto Journal

Quartararo décèle ‘des points faibles’ chez Márquez

Le Niçois, révélation de la saison 2019, évoque dans une interview signée Moto Journal son hiver, ses objectifs et son compatriote…

La reprise a bientôt sonné pour les pilotes du MotoGP™. Mais avant de s’envoler en direction de Sepang, Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) a donné une interview à Moto Journal. Un entretien dans lequel il fait un point sur sa préparation physique de cet hiver, tout en évoquant le prochain rendez-vous qui l’attend : le Test de Sepang. Il faut dire que de nombreux regards seront tournés vers lui, après ces incroyables prestations offertes en 2019, d’autant plus qu’il disposera désormais d’une machine similaire à celle de Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP). Mais au-delà de la saison 2020, nombreuses sont les marques à le vouloir pour 2021, un élément auquel il préfère ne pas songer.

« C’est quelque chose auquel je ne pense pas vraiment. J’ai des objectifs 2020 à atteindre, » déclare-t-il. Et son ambition c’est avant tout de mieux faire comparé à 2019 ; un challenge en soi quand on sait qu’il a inscrit six poles et sept podiums. Aucune victoire pour le moment au compteur - ou du moins en catégorie MotoGP™. Pour y parvenir, il lui faudra battre un certain Marc Márquez, qui lui a jusqu’à présent toujours résisté.

« C’est vrai que pour l’instant c’est le n°1, reconnaît-il. Va falloir travailler dur et voir tous ses points faibles. Même s’il n’y en a vraiment pas beaucoup, j’en ai remarqués […] Et c’est intéressant de voir que je l’ai noté à plusieurs reprises. Ça pourrait être une des clés pour essayer de le battre. »

Dans cette interview, Fabio Quartararo prend également position quant à la signature de son compatriote Johann Zarco chez Reale Avintia.

« En étant chez KTM, il n’y avait pas énormément de références pour lui à part Pol. Mais là, il va pouvoir se comparer aux pilotes Pramac, aux officiels, indique-t-il. Cette moto a gagné des courses, elle a fait des podiums, donc, elle est performante. Je ne vois pas de raison pour qu’il n’y arrive pas, parce que je sais très bien qu’il est fort et qu’il pourra faire de très bons résultats. »

L'intégralité de l'interview est à retrouver dans le numéro 2271 de Moto Journal.

La pré-saison reprend dans tout juste quelques jours à Sepang. Pour ne rien rater de leur retour en piste, tout en bénéficiant d’une large bibliothèque vidéo, rejoignez-nous dès à présent en vous abonnant au VidéoPass.

Recommandés