Achat de billets
Achat VidéoPass
News
20 jours ago
By Sky Sports Italia

Entre souvenirs et présent: L’interview de Rossi à Sky Sport

L’Italien a récemment accordé une interview à Sky Sport Italie dans laquelle il revient notamment sur ces 20 ans passés en catégorie reine.

Sky Sport Italie a eu l’opportunité, ce samedi, de s’entretenir avec Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), cloitré comme la plupart de pilotes chez lui, pour faire face à cette épidémie de Coronavirus.

« Je suis à la maison avec Francesca et ma mère Stefania, plus les chiens, les chats, bref ma team, y raconte l’Italien. Mon frère Luca vit à quelques kilomètres de là avec sa copine. J’ai de la chance car j’ai une petite salle de sport, du coup je peux m’entraîner tous les jours. Et puis sinon le reste du temps, je regarde des films, des séries et je joue en simulateur avec d’autres pilotes. »

Voici donc à quoi ressemble le quotidien du nonuple Champion du Monde ces temps-ci ; un pilote qui attendait pourtant beaucoup de ces premières courses pour pouvoir sceller son futur, puisque rappelons que Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) et Maverick Viñales ont déjà été officialisés à compter de 2021.  

« J’espérais me décider en vue de 2021 après la première partie de saison, répète-t-il. Tout a été désormais bouleversé. Mais j’aimerais avoir quelques courses afin de voir à quel point nous pouvons être compétitifs. »

Sa décision s’en retrouve donc repoussée. En attendant, il y a très exactement 20 ans de ça, ‘Il Dottore’ faisait ses débuts en catégorie reine ; un épisode sur lequel Sky Sport Italie a absolument souhaité revenir, même si cette course de Welkom s’était soldée par un abandon.

2000 South African GP 500cc Highlights

« Je me suis senti à l’aise presque immédiatement, se souvient-il. À vrai dire, j’ai eu beaucoup de chance de pouvoir piloter aussi bien des 500cc que des MotoGP™. Mais je garde un souvenir beaucoup plus marquant de la première 500cc que j’ai essayé, beaucoup plus en tout cas que cette première quatre temps Honda avec laquelle j’avais roulé après les 8 Heures de Suzuka. »

Et en deux décennies, le n°46 aura également connu un nombre incalculable de casques.

« Je ne saurais pas vous dire, mais je pense plus de 100, peut-être 120. Beaucoup d’eux, on les a fait ensemble, avec Aldo Drudi. Celui auquel je suis le plus attaché, reste celui du Mugello 2008, avec ma tête. Mais il y en a eu tellement, pour les Tests, pour le Mugello, pour Misano et pour les titres. Je me suis battu avec Dainese pour avoir ne serait-ce quelques pièces en fin d’année, comme ça je peux commencer mon musée à moi, » déclare-t-il en plaisantant.

The changing helmets of Valentino Rossi

Dans cette interview, Valentino Rossi y évoque également son demi-frère Luca, à qui il donne un très prometteur avenir. « Luca est quelqu’un de très intelligent et de très calme, je l’envie. Ce que je lui conseille, c’est d’y croire, de continuer à s’entraîner au maximum car il est capable de grandes choses et il est imperturbable. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.