Achat de billets
Achat VidéoPass
News
2020-03-24
By Canal+

Musique et entraînement : L’actuel quotidien de Zarco !

Le Français a donné de ses nouvelles dans un entretien accordé à distance à Canal+.

Marina Lorenzo de Canal+ a joint, ce lundi, Johann Zarco (Reale Avintia Racing) en visio histoire de savoir comment il vivait cette période de confinement, à défaut de pouvoir courir.

« Période étrange mais ça va, répond le double Champion du Monde Moto2™ - actuellement dans sa maison du Sud de la France accompagné de certains proches. J’ai quand même la chance d’avoir une maison avec un jardin. Du coup mon préparateur physique m’envoie des fiches à suivre par WhatsApp et je m’entraîne avec sérieux, tout en étant autonome. En tant que pilote, on aime bien aller faire du vélo ou courir… là ce n’est pas possible. Alors je fais des fractionnés sur l’espace que j’ai, ça permet aussi de s’améliorer, même si d’une façon ou d’une autre j’aurais été prêt à attaquer la saison. Mais au moins là, aucun souci : au moment venu je serai à mon top niveau, il restera juste à peaufiner l’aspect technique et la confiance ; même si c’est un peu délicat car on ne sait pas encore quand est-ce qu’on débutera exactement. »

En dehors de ça, Johann Zarco en profite pour s’adonner à un peu de musique, tout en maintenant un contact régulier, que ça soit avec son équipe ou Ducati, à qui il adresse parfois quelques commentaires.

Au fond, le Français espère que cette situation sans précédent puisse tourner en son avantage, lorsque viendra le moment de reprendre la compétition. « Rester sans rouler pendant un moment et devoir s’adapter rapidement, je l’ai déjà vécu et je m’en étais plutôt bien sorti, rappelle-t-il. L’an passé, quand j’ai essayé la Honda, je n’ai pas fait d’étincelles certes, mais mes prestations étaient loin d’être ridicules et ça a bien évolué par la suite. Pareil avec la Ducati, alors que je n’avais fait aucun Test au mois de novembre. Au bout du troisième jour en Malaisie, j’ai réussi à aller chercher un bon chrono. Alors je me dis que je serai peut-être un peu moins perdu que les autres. »

Les premiers tours de Zarco sur la Ducati

Mais ne craint-il pas que ce coup d’envoi repoussé porte également préjudice à son avenir dans la catégorie ? « Concernant 2021, je ne me pose pas de question. J’ai toute confiance en Ducati, ils ne vont rien précipiter et j’ai toujours ce désir de gagner en moi, affirme-t-il. Pour le moment, je n’ai pas entamé la moindre discussion à ce sujet. Si j’arrive à performer avec Ducati, l’idéal serait de poursuivre avec eux. Après il ne faut pas non plus fermer les portes aux autres possibilités. Mais on n’en est pas encore là. On est plus dans une situation disons de survie, que de négociation de contrat ! »

Dernier message à l’égard de la communauté MotoGP™ et de ses fans ? « Je suis resté assez discret jusque-là sur les réseaux sociaux. La situation est tellement étrange, que vous ne savez pas forcément comment le moindre geste sera interprété. Je pourrais faire des vidéos de mes entraînements, ou peut-être poster ce que je suis en train d’apprendre en musique pour égayer les journées de mes fans… Mais le message que j’aimerais faire passer c’est restez chez vous au calme, tout en essayant d’apprécier les choses simples de la vie. Vous pouvez aussi faire du sport, sans pour autant aller se faire mal. Après je dirais de ne pas paniquer, car le mental fait aussi beaucoup. Soyez patients et tentez de garder cette joie de vivre ! »

L’intégralité de cet entretien de 20 min est à retrouver sur la plateforme MyCanal.

Reale Avintia Racing : en route pour devenir un 'Top team' ?

Recommandés