Achat de billets
Achat VidéoPass
News
24 jours ago
By as.com

Ezpeleta : « Très content de ces deux premières courses »

Interrogé par le journal AS, le PDG de Dorna Sports se réjouissait que cette reprise se soit parfaitement déroulée.

Tags MotoGP, 2020

Il y a quelques mois de ça, le monde du sport connaissait un coup d’arrêt en raison de cette pandémie de Covid-19. Le MotoGP™ réorganisait alors son calendrier de telle sorte à disputer un maximum de courses. Les deux premières avaient lieu à Jerez : deux rendez-vous particulièrement attendus de tous, qui se seront bien déroulés au plus grand soulagement de Carmelo Ezpeleta, récemment interviewé par le journal espagnol AS.

« Ça montre qu’on peut parfaitement voyager d’un circuit à un autre pour faire courir nos pilotes, » déclare le PDG de Dorna Sports. En d’autres termes, cette réussite est la preuve même que le Championnat du Monde a amplement les capacités de mener à bien cette saison 2020, qui comporte à ce stade 13 épreuves en 18 semaines ; les trois autres prévues en Outre-Mer restant à confirmer.

Il faut dire que des normes strictes avaient été adoptées pour limiter les risques, comme tenait à le rappeler Carmelo Ezpeleta.


Le PDG de Dorna Sports s’attardait également sur le cas de Marc Márquez (Repsol Honda Team), qui force l’admiration. « On est désolés de ce qui lui est arrivé, mais on sait comment est Marc, il l’a encore démontré la semaine dernière. Nous avons diffusé ces images où on le voyait faire des pompes avec son consentement et c’était juste incroyable de le voir comme ça. Au final, il n’a pas pu courir, mais au moins il l’aura tenté. Je ne suis pas du genre à faire des pronostics, mais je suis sûr que le Championnat reste ouvert, même si Marc accuse 50 points de retard sur Fabio qui a débuté cette saison à merveille. »

L’intégralité de cette interview est à retrouver ici.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Gratuit : Le GP d'Andalousie en slowmotion