Achat de billets
Achat VidéoPass
News
24 jours ago
By ¡Cambia el mapa!

Les plans de Dovizioso pour être Champion

Izaskun Ruiz et Ernest Riveras recevaient Artur Vilalta, Communication Manager chez Ducati, dans leur podcast pour parler d’Andrea Dovizioso

En l’absence de Marc Márquez (Repsol Honda Team) qui, aux dernières nouvelles, ne devrait revenir que dans deux ou trois mois de telle sorte à complètement récupérer de son bras droit, Andrea Dovizioso (Ducati Team) fait figure de grand favori. L’Italien, vainqueur du Grand Prix d’Autriche au lendemain de cette annonce comme quoi il quitterait le clan Ducati en fin de saison, est d’ailleurs revenu à tout juste trois points du leader Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT).

Alors quelles sont réellement ses chances et comment Ducati a-t-elle dû gérer cette nouvelle ? C’est le débat qu’on eu  Izaskun Ruiz et Ernest Riveras lors de leur dernier podcast Cambia el Mapa, en compagnie d’Artur Vilalta, dont voici un extrait…

Apple Podcasts Google Podcasts Spotify

Crois-tu qu’Andrea remportera le titre cette année ?
« On va lui demander ! Mais si je m’appuie sur ses déclarations, décrocher le titre a toujours été son rêve depuis qu’il est arrivé en mondial. Après je l’ai toujours vu très confiant à partir du moment où j’ai rejoint l’équipe en 2017. Bien évidemment, cette année-là il gagnait dès le Qatar et confirmait sa bonne forme sur les manches suivantes. Ce fut un début de saison extraordinaire. De ce jour-là, je crois qu’il a commencé à vraiment y croire. Certes chaque année, c’est une toute autre histoire comme il a pour habitude de dire. En ce moment Marc n’est pas là et il y a deux manières de le voir : d’une part tout le monde peut gagner… pas seulement des courses mais le titre. D’un autre côté, personne ne veut ce trophée […] Pour moi, Andrea a amplement la capacité d’y arriver. Ceci étant, encore faut-il avoir cette même confiance qu’il avait en Autriche sur tous les circuits. Il sait que c’est une saison un peu atypique, qu’il faut être compétitif partout. Ça voudrait dire figurer quasiment dans le Top 5 à toutes les épreuves. Voilà ce qui serait son objectif à l’heure actuelle. »

Sachant que Marc est forfait, si le duel final n’oppose pas Andrea à une Yamaha, ou que Ducati ne profite pas de cette opportunité pour être sacré, est-ce que ça serait perçu comme un échec en Italie ?
En 2017, Andrea a lutté pour le titre jusqu’à la dernière course, est-ce que ce fut pour autant un échec ? Et en 2018 ? Personnellement, je n’aime pas coller des étiquettes aux gens, même si Ducati ne s’en cache pas, chaque année, son objectif est d’empocher le titre. Après, suivant comment le Championnat se déroule, en fin d’année on est en mesure de dire si nous avons rempli notre mission, si nous devons progresser ou si c’était insuffisant… aussi bien côté pilote que team d’ailleurs, car il ne faut pas oublier que tout ça est un package […] Je me répète, je n’aime pas coller des étiquettes aux gens, mais c’est sûr que quand vous pointez à seulement trois points du leader après cinq courses, forcément votre objectif est de remporter la couronne. »


Ok, le terme d’échec est peut-être exagéré. J’entends par là que si Andrea a été l’adversaire direct de Marc ces trois dernières années, il serait logique en son absence qu’il reparte avec le titre ? S’il ne le gagne pas, ça serait un grosse surprise et ça engendrait une forme de frustration ?
« Ce qui me surprendrait c’est qu’Andrea ne soit pas en mesure de lutter jusqu’au bout pour le titre, oui. Mais perdre le titre quand tellement de détails sont en jeu. J’insiste sur le fait que chaque saison est une toute autre histoire. Pas seulement chaque course, chaque saison, ne serait-ce parce que les motos, l’asphalte changent… Et dans le cas d’Andrea, il souffre beaucoup des pneus en ce moment […] En partant de Jerez, il ne faisait nul doute que Fabio était le grand favori au Championnat. Mais après Brno et ces deux courses d’Autriche, les gens en sont moins convaincus. »

Dans cette interview, le Communication Manager de chez Ducati se permet également un parallèle entre les départs de Jorge Lorenzo et d’Andrea Dovizioso, tout en abordant cette prochaine course à domicile, la nouvelle génération qu’ils souhaitent conquérir et les timings en termes d’annonce.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés