Achat de billets
Achat VidéoPass
News
26 jours ago
By motorsport.com

Verstappen admiratif du MotoGP™…

Le pilote de Formule 1 y faisait référence dans une interview signée motorsport.

Tags MotoGP, 2020

En dépit des conditions, cette édition 2020 aura été un cru. Ces neuf vainqueurs différents et ces 15 pilotes qui se seront hissés sur le podium en sont la parfaite démonstrations. Une discipline qui séduit de part sa nature, jusque dans les autres sphères des sports mécaniques. Max Verstappen tenait d’ailleurs des propos très élogieux envers le MotoGP™ dans un article de motorsport et le représentant du team Red Bull Racing en Formule 1 insistait tout particulièrement sur le fait que chacun avait sa chance, sans forcément partir des premières lignes.

« Nous avons besoin de courses plus excitantes en F1, que les pilotes puissent être plus proches de leurs adversaires, de telle sorte à ce que tout ne se décide pas aux qualifications, comme c’est le cas jusqu’à présent, commence par indiquer le Néerlandais - vainqueur de neuf Grands Prix à ce jour. Prenez exemple sur le MotoGP™. Même en se qualifiant dixième, vous pouvez prétendre à la victoire. En Formule 1, c’est nettement plus compliqué d’accomplir un tel exploit. »

Et Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) et Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) sont certainement ceux qui nous auront offert les plus jolies remontées. Rappelez-vous, le Catalan avait inscrit sa victoire à Aragón, en partant de la dixième place. Alex Marquez (Repsol Honda Team) n’est pas en reste non plus. Ce jour-là, il s’était classé deuxième en ayant occupé la 11e position sur la grille. Mais le n°73 avait fait encore plus fort deux semaines plus tôt, sur la piste mouillée du Mans en se hissant là-encore sur le podium, avec un départ depuis la sixième ligne !

Mais le Champion du Monde est aussi un expert en la matière. Lors du GP de Teruel, Joan Mir avait signé le 12e temps de la Q2, ce qui ne l’aura pas empêché de terminer troisième. En fait, un seul de ses sept podiums a été obtenu après avoir figuré dans le Top 5 en qualifications et justement, le Majorquin s’y était imposé, c’était à Valence. Deux fois, il pointait même en dehors du Top 10.

Autre statistique intéressante : Joan Mir est le premier pilote à être sacré sans avoir décroché la moindre pole. Depuis Wayne Gardner en 1992.

Ajouté à ça, le fait que les équipes indépendantes aient remportées plus de la moitié des courses en 2020. À vrai dire, il n’y aura eu que quatre épreuves sans la présence d’un pilote satellite parmi les trois premiers. Cinq concurrents du Top 10 évoluent dans des structures de ce type et on aura même assisté à un podium 100% indépendant à Portimão : du jamais vu depuis 2004. Des propos donc justifiés de la part de Max Verstappen.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.