Achat de billets
Achat VidéoPass
News
3 jours ago
By Sky Sport

Dovi remplaçant de Márquez ? ‘Si on l’appelle, il sera prêt’

C’est en tout cas ce que déclare son agent Simone Battistella, dans une récente interview à Sky Sport.

Sky Sport a eu récemment l’occasion de s’entretenir à distance avec Simone Battistella, confinement en Grande-Bretagne oblige, puisque c’est là-bas que l’agent d’Andrea Dovizioso (Ducati Team) a élu domicile. Dans cette interview, il fut bien évidemment question de ces rumeurs entourant le n°4, mais aussi des autres pilotes dont il gère la carrière à savoir Alessandro Zaccone, Lorenzo Baldassarri (MV Agusta Forward Racing), Alvaro Bautista et Yonny Hernández.

Au cours de cette interview, on y apprend d’ailleurs que le Colombien devrait rejoindre Octo Pramac MotoE. « Yonny retrouvera Paolo Campinoti, mais cette fois dans sa structure MotoE™. Après son passage en endurance avec la Honda, il est ravi de retrouver le paddock du MotoGP™, » révèle-t-il.

Alors ont-ils été contacté par Honda ? « Non pas encore, mais si ça devait arriver, Andrea est prêt, répond Simone Battistella. Il s’entraîne à motocross, mais avec une telle intensité, comme durant une pré-saison de MotoGP™. Nous travaillons cette année pour revenir à temps plein en 2022. En ce qui concerne Honda, même si on est désolés de ce qui arrive à Marc, il est clair qu’ils sont en train d’étudier la date précise de son retour. À juste titre à mon avis, car dans une situation aussi délicate, ils ont peur de commettre des erreurs. Le mois prochain s’annonce crucial dans leurs décisions. » En tout cas, une chose est sûre, si l’opportunité se présentait, très probablement ils l’accepteraient : « À bien y songer, s’il s’agirait de savoir comment Andrea s’adapte à la moto, du coup je dirais que oui. On parle d’une machine gagnante et d’un pilote qui a toujours été très rapide au Qatar, » ne manque-t-il pas de rappeler.

Alors ont-ils été contacté par Honda ? « Non pas encore, mais si ça devait arriver, Andrea est prêt, répond Simone Battistella. Il s’entraîne à motocross, mais avec une telle intensité, comme durant une pré-saison de MotoGP™. Nous travaillons cette année pour revenir à temps plein en 2022. En ce qui concerne Honda, même si on est désolés de ce qui arrive à Marc, il est clair qu’ils sont en train d’étudier la date précise de son retour. À juste titre à mon avis, car dans une situation aussi délicate, ils ont peur de commettre des erreurs. Le mois prochain s’annonce crucial dans leurs décisions. » En tout cas, une chose est sûre, si l’opportunité se présentait, très probablement ils l’accepteraient : « À bien y songer, s’il s’agirait de savoir comment Andrea s’adapte à la moto, du coup je dirais que oui. On parle d’une machine gagnante et d’un pilote qui a toujours été très rapide au Qatar, » ne manque-t-il pas de rappeler.

La question serait ensuite de savoir qu’adviendrait-il d’Andrea Dovizioso, lorsque Marc Márquez reprendrait la compétition et là, l’agent du transalpin reconnaît nager davantage dans le flou… « Sincèrement, je ne m’attends pas à ce que Honda le fasse débuter, pour ensuite mettre un terme à ce remplacement. L’hypothèse de courir dans un premier temps avec Pol et d’aligner une troisième moto au retour de Marc n’est pas envisageable, ne serait-ce au vu de ce qu’a indiqué Carmelo Ezpeleta. Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup d’options donc sur le papier. Nous attendons, tandis qu’Andrea continue de s’entraîner avec le sérieux et la sérénité qui le caractérise. Bien évidemment, l’idée de devoir suivre cette double manche du Qatar depuis son sofa, ne l’enchante pas trop. En admettant bien sûr qu’il ne soit pas à ce moment-là sur une piste de motocross... »

L’intégralité de l’interview est à retrouver sur le site de Sky Sport.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés