Achat de billets
Achat VidéoPass
News
24 jours ago
By GP France Moto

Et si nos Français se battaient pour la victoire au Qatar ?

Une possibilité évoquée dans un récent Facebook Live, auquel Johann Zarco et Fabio Quartararo prenaient part.

Tags MotoGP, 2021

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Johann Zarco (Pramac Racing) étaient réunis ce jeudi dans le cadre d’un Facebook Live, organisé par Claude Michy - promoteur du SHARK Grand Prix de France. Il s’agissait avant tout d’aborder leur état d’esprit à seulement une semaine du lancement de la saison 2021 : une année placée pour l’un comme pour l’autre sous le signe d’un nouveau chapitre.

‘El Diablo’ ayant en effet hérité de ce guidon autrefois occupé par son idole Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT) au sein du team officiel. Alors forcément, les aspirations sont grandes. « L’objectif est de se battre pour le titre, » clamait haut et fort Fabio Quartararo, revenu entre temps en Andorre pour y poursuivre sa préparation.

« Après il va falloir rester concentrés. Sur les courses où on ne pourra pas jouer la gagne, il faudra faire en sorte d’inscrire un maximum de points. L’an passé, je reconnais avoir parfois éprouvé de la frustration. Mais à côté de ça, je pense avoir énormément appris, » soulignait-il, en référence à ces moments où il s’est laissé emporter en fin d’année, à défaut de pouvoir trouver des solutions aux problèmes rencontrés. »

Johann Zarco, promu chez Pramac Racing, s’est fixé quant à lui ses propres objectifs, même s’il reconnaissait ouvertement que le titre restait sa raison d’être, comme pour n’importe quel pilote. « J’aimerais être à ce niveau que Jack Miller avait en fin de saison, c’est à dire jouer le podium sur plusieurs courses, et pourquoi pas la victoire, confiait l’Avignonnais, qui a en revanche fait le choix de rester à Doha. Après tout, on a eu tellement de nouveaux vainqueurs l’an passé ! Ça ne m’empêche pas d’être réaliste pour autant, il va falloir que je progresse avec le temps. »

En tout cas, en ce début d’année, le clan tricolore a des raisons d’être optimiste, au vu du récent Test disputé au Qatar : unique rendez-vous d’intersaison que Fabio Quartararo terminait au troisième rang, six positions devant son compatriote Johann Zarco ; le n°5 s’étant au passage distingué pour sa vitesse de pointe de 357.6 km/h. Autant de performances nous faisant penser que les deux hommes pourraient tout à fait être amenés à se battre l’un contre l’autre pour la victoire au Qatar…

Justement, si une tel scenario se produisait, quelle serait leur attitude dans le dernier virage ? « Ça serait extraordinaire d’avoir la possibilité de se battre tous les deux pour la victoire, qui plus est au Qatar, pour la première épreuve, répondait Fabio Quartararo. Après ça dépendra beaucoup des conditions. Mais si ça se présente, forcément on est obligés de tenter quelque chose ! Quoi qu’il en soit, un doublé serait déjà incroyable ! »

Johann Zarco sait pour sa part qu’il bénéficie clairement d’un avantage avec sa Desmosedici. « Si on n’a pas de troisième adversaire derrière, pour ma part ça vaut le coup de le laisser négocier ce dernier virage en tête, parce qu’après normalement je devrais pouvoir le déboîter dans la ligne droite, » déclarait-il en rigolant.

« Indéniablement, cette vitesse de pointe est un avantage, surtout en course, indiquait-il pour rebondir sur le sujet. Je l’ai bien vu, ça nous permet facilement de recoller à un pilote, si on s’était fait un peu décrocher dans le dernier secteur. Après quand on arrive plus vite, ça demande aussi une bonne stabilité au freinage, ce qu’a fort heureusement la Ducati. »

Au cours de cette interview croisée, les deux hommes abordait également leur nouveau rôle, qui implique entre autres plus de responsabilités, tout en se disant parfaitement intégrés. Un statut qui, dans le cas de Fabio Quartararo, suggère aussi une popularité plus accrue. Ces nombreuses émissions grand public, auxquelles le Niçois a récemment participé, en sont un exemple. Le représentant du team Monster Energy Yamaha MotoGP évoquait par ailleurs l’importance de Cal Crutchlow comme pilote essayeur et un thème, situé au cœur de toutes les conversations depuis quelques semaines : la présence Marc Márquez au premier Grand Prix, qui ne fait plus l’ombre d’un doute selon lui.

Marc Márquez déjà prêt pour le Qatar ?

« On ne connaît pas avec exactitude l’évolution de son bras, mais je pense qu’il en garde un peu sous le coude. On sait très bien qu’il a énormément d’expérience, c’est quand même un pilote qui a huit titres de Champion du Monde, dont six en MotoGP™, rappelait le natif de Nice. Il va peut-être éprouver quelques difficultés le vendredi, compte tenu qu’il n’a fait aucun Test. Après quoi il sera là ! Quoi qu’il en soit, le voir revenir serait quelque chose de bien pour le Championnat. À titre personnel, il m’a énormément ‘aidé’ en 2019. Car en essayant de le suivre, ça m’incitait en quelque sorte à repousser mes limites. Je suis persuadé que ça nous donnera à tous une motivation supplémentaire. »

Johann Zarco partageait le même avis. « Déjà, il sera là pour la photo de famille. Et s’il a commencé à rouler, à mon avis c’est qu’il sera apte à faire tout le week-end… En tout cas je lui souhaite, car ça fait un moment qu’il n’attend que ça. On est tous bien rôdés maintenant, suite aux essais, faisait-il savoir. Après c’est quelqu’un qui retrouve généralement vite son rythme, du moins s’il n’est pas trop handicapé physiquement […] Il doit aussi avoir une certaine pression vis-à-vis des fans, des médias. Ceci étant, il n’a plus rien à prouver ! À Jerez, il a clairement montré qu’il était déjà au-dessus du lot et comme l’a mentionné Fabio, il est huit fois Champion du Monde. Est-ce qu’on reverra le même Marc Márquez ? S’il récupère bien, ce qui semble être le cas, je pense que oui. »

Pour réécouter l’intégralité de cet entretien, c’est juste en-dessous.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés