Achat de billets
Achat VidéoPass
News
11 jours ago
By DAZN_ES

Acosta : « J’aurais pu aller directement en MotoGP™ »

Courtisé de toutes parts, le Champion du Monde Moto3™ aura toutefois préféré d’abord transiter par le Moto2™, comme expliqué à DAZN.

Six succès, huit podiums et un titre de Champion du Monde acquis à 17 ans et 166 jours : Pedro Acosta (Red Bull KTM Ajo) aura réalisé une arrivée tellement remarquée en Moto3™ que certains le voyaient déjà dans la cour des grands… Justement, le jeune Espagnol révélait dans une récente interview accordée à DAZN, qu’une opportunité de grimper parmi l’élite s’était présentée à lui, mais qu’il l’avait déclinée.

« Il y avait possibilité de signer directement en MotoGP™, sans transiter par la catégorie Moto2™. Mais j’ai pensé qu’il n’y avait aucune nécessité à brûler les étapes. C’est bien que je puisse apprendre au fur et à mesure, acquérir cette expérience qu’il me manque. Ça me permettra d’être mieux préparé si un jour j’arrive en MotoGP™, » indiquait-il au micro d’Ernest Riveras.

En réalité, c’est une conservation avec Casey Stoner, qui l’aura conforté dans son choix de ne pas suivre les traces d’un Jack Miller ou d’un Darryn Binder, malgré son prometteur palmarès. « L’important, ce n’est pas tant de gagner dans les petites catégories, mais d’être prêt à affronter le MotoGP™ pour briller à ce niveau, » précisait-il.

Le natif de Mazarrón se dit même prêt à passer plusieurs années en catégorie intermédiaire s’il le faut pour y faire ses preuves ! « J’aimerais disputer une deuxième saison de Moto2™ si je ne remporte pas le titre du premier coup, même pour un point. En fin de compte, je n’aurai que 18 ans, fait-il remarquer. Si je reste une année de plus, ce n’est pas un drame. Et je pourrais même essayer de battre de record établi par Johann Zarco avec ses deux couronnes. »

L’intégralité de l’interview est à retrouver sur DAZN.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.