Achat de billets
Achat VidéoPass
News
24 jours ago
By MARCA

P.Espargaró : « Mes ambitions restent les mêmes… »

Dans une interview donnée à Marca, le Catalan rappelle qu’il a signé chez Repsol Honda pour pouvoir prétendre à la couronne.

2021 marquait un tournant dans la carrière de Pol Espargaró (Repsol Honda Team) et pour cause ! Après quatre saisons passées dans le clan KTM, le Catalan rejoignait la prestigieuse équipe Repsol Honda. Hélas, il n’y connaîtra pas les débuts escomptés. Auteur d’un podium à Misano et de neuf autres Tops 10, le pilote ibérique devait en effet se contenter d’une 12e place au Championnat, soit sept positions de perdues comparé à 2020, lorsqu’il roulait sur la RC16. Dans un entretien accordé à Marca, il revient sur les soucis rencontrés, ainsi que sur le degré d’exigence qu’il a toujours eu envers lui-même : un trait de caractère sans lequel il n’aurait jamais réussi à percer.

Pol Espargaró ne perd pas de vue ses objectifs !

« Vous vous devez de débuter avec des objectifs ambitieux, comme celui de décrocher le titre, qui plus est lorsque vous évoluez dans une telle structure, affirme-t-il. Après, vous vous adaptez en fonction des circonstances, car beaucoup de choses peuvent survenir suivant les circuits : des blessures, des chutes, la malchance… On a en eu la démonstration cette année. Cela dit, on ne doit jamais perdre de vue la finalité. »

Pour atteindre son rêve, le n°44 va tout de même devoir remédier, en compagnie du HRC, à ces problèmes de grip qui les handicapent depuis de longs mois. « Ce qui pose problème, c’est ce manque de traction. C’est comme si la roue arrière flottait, comme si l’essieu n’était pas bien attaché : une sensation, dont je ne suis pas le seul à me plaindre, surtout éprouvée dans les phases de freinage, en courbe, explique-t-il. Résultat on ne peut pas ralentir la moto correctement. Or c’est justement quand j’ai plus d’adhérence, que je suis capable de me mettre en évidence. On l’a très bien vu à Silverstone, lorsque j’ai signé cette pole ou à Misano avec ce podium. Et c’est justement ce sur quoi Honda travaille actuellement. »

Quoi qu’il en soit Pol Espargaró continue de croire en ses capacités. « Jorge a été un grand pilote, tout comme Dani, qui continue d’exercer pour KTM. J’ai beaucoup de respect pour eux, au même titre qu’Alex, qui a connu une année compliquée après son titre en Moto2™. Il est clair que la RCV est difficile à dompter. Mais mon ambition reste intacte, souligne-t-il. Je souhaitais montrer de quoi j’étais capable au guidon d’une autre moto, même si ça sous-entendait de devenir le coéquipier de Marc. Je n’aurais pas pu rester chez KTM, sans savoir ce qui aurait pu m’attendre au HRC. Avec tout le respect que j’ai pour ces pilotes passés par cette équipe et qui n’ont pas connu la réussite désirée, je pensais être capable de mieux faire. Au bout du compte, seule la fin de saison fut à la hauteur de mes espérances. »

Encore des années devant lui !

Et quand on lui parle d’une possible retraite en cas de couronne décrochée l’année prochaine, un peu à la façon de Nico Rosberg en F1, voici ce qu’il répond :

« Hors de question, je me sens à l’apogée de ma carrière. Autant dire que je compte bien en profiter, jusqu’au jour où je n’aurais plus envie de me lever pour ce que je fais. Des pilotes qui se sont retirés et qui ont eu envie de revenir, on en a vu et je n’ai pas envie que ça m’arrive. D’autre part, je viens à peine de rejoindre cette équipe et je n’ai pas eu le privilège de jouer d’entrée de jeu aux avant-postes. Mes podiums, je les ai obtenus au bout d’un long combat. »

L’intégralité de l’interview est à retrouver ICI.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Quelle note donnent-ils à leur saison? HRC

Recommandés