Achat de billets
Achat VidéoPass

Fenati s’offre la pole chez lui au Mugello

Fenati s’offre la pole chez lui au Mugello

L’Italien partagera la première ligne de la grille Moto3™ avec son coéquipier Andrea Migno ainsi que Khairul Idham Pawi.

Troisième sur la grille comme à l’arrivée du Grand Prix TIM d’Italie en 2015, Romano Fenati (SKY Racing Team VR46) s’est cette fois-ci qualifié en pole position et partira en tête de la grille pour la deuxième fois de la saison et la troisième fois de sa carrière. 

L’Italien, qui arborera une livrée tricolore pour la course, a réalisé son meilleur temps dès son huitième tour et a tenu en tête en fin de séance, lorsque la plupart des pilotes tentaient de trouver quelqu’un sur qui prendre l’aspiration, avec plus ou moins de réussite. 

Deuxième et troisième à près de trois dixièmes de seconde de Fenati, son coéquipier Andrea Migno et le Malaisien Khairul Idham Pawi (Honda Team Asia), vainqueur du GP d’Argentine en début d’année, complèteront la première ligne, à laquelle ils accèdent tous les deux pour la première fois.

Brad Binder (Red Bull KTM Ajo), tombé le matin, et Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0), qui mènent le classement général avec respectivement 35 et 11 points d’avance sur Fenati, s’élanceront pour leur part de la deuxième ligne en compagnie d’Enea Bastianini (Gresini Racing Moto3 Team).

Francesco Bagnaia (Aspar Mahindra Team Moto3) a pendant un instant cru s’être emparé de la seconde position mais a vu son chrono annulé pour avoir dépassé les limites de la piste dans le virage n°5. Il partira finalement huitième, sur une troisième ligne complétée par Nicolò Bulega (SKY Racing Team VR46) et Arón Canet (Estrella Galicia 0,0). 

Côté Français, Fabio Quartararo (Leopard Racing), Jules Danilo (Ongetta-Rivacold) et Alexis Masbou (Peugeot MC SaxoPrint) se sont respectivement qualifiés aux dix-huitième, vingt-cinquième et vingt-septième positions. 

Pilote le plus rapide samedi matin, Niccolò Antonelli (Ongetta-Rivacold) a chuté dans le virage n°15 dans un incident qui s’est conclu sur contact de face avec un mur de sécurité pour sa moto, complètement détruite et ramenée aux stands en morceaux. L’Italien, qui cumule une dizaine de chutes depuis le début de la saison, n’a donc pas pu reprendre la piste mais devrait avoir une autre moto montée pour la course et sera alors vingt-deuxième sur la grille de départ. 

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
Moto3, 2016, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, QP, Romano Fenati, SKY Racing Team VR46

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›