Achat de billets
Achat VidéoPass
News
21 jours ago
By motogp.com

Pawi : « J’ai pu éviter la chute »

Khairul Idham Pawi a décroché, au Sachsenring, le second succès de sa jeune carrière dans des conditions plus que piégeuses.

Après sa victoire sur piste mouillée en Argentine, tous les regards étaient forcément rivés sur Khairul Idham Pawi (Honda Team Asia) au départ du Grand Prix d’Allemagne et le jeune Malaisien a bel et bien répondu présent. Qualifié en vingtième position sur la grille, le pilote du team Honda Asia avait déjà gagné l’équivalent de onze places à l’issue du premier virage.

Mais pas question de s’arrêter en si bon chemin, Khairul Idham Pawi est rapidement revenu au contact d’Enea Bastianini (Gresini Racing Moto3), d’Andrea Locatelli (Leopard Racing) et de John McPhee (Peugeot MC Saxoprint) en tête de course, si bien qu’il s’emparait des commandes après seulement quatre tours. Le vainqueur du Grand Prix d’Argentine s’est ensuite détaché en compagnie de son coéquipier Hiroki Ono, auteur d’une petite erreur par la suite. Seul en tête, Khairul Idham Pawi a continué sur son rythme, se faisant parfois quelques frayeurs. Mais après une brève excursion, Pawi s’est finalement imposé avec une avance de onze secondes sur Andrea Locatelli. Le rookie inscrit ainsi la deuxième victoire de sa carrière.

Pawi : « J’aurais peut-être dû ralentir »

Khairul Idham Pawi : « Un grand merci à mon team qui fournit toujours un énorme travail. Ce Grand-Prix était particulièrement compliqué. Je me suis fait quelques frayeurs mais j’ai pu éviter la chute. J’attaquais un peu et je me suis dit ‘Ok, il vaudrait mieux se calmer maintenant’. J’ai ensuite géré mes temps jusqu’à la fin. Merci à toutes les personnes qui me supportent. J’espère que ma famille et mes amis ont apprécié cette course. »