Achat de billets
Achat VidéoPass
News
11 jours ago
By motogp.com

Pawi signe une nouvelle victoire sous la pluie en Allemagne

Le Malaisien s’est imposé en solitaire au Sachsenring, comme il l’avait fait en Argentine lors de la seconde manche de la saison.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Pawi récidive et s’offre une seconde victoire

Khairul Idham Pawi (Honda Team Asia) a remporté le Grand Prix GoPro d’Allemagne sur une piste trempée dimanche au Sachsenring, où il a réussi une échappée en solitaire pour signer son deuxième succès en catégorie Moto3™.

Le jeune Malaisien s’était déjà fait remarquer lors de la deuxième manche de la saison, en Argentine, lorsqu’il était parti sur slicks sur une piste humide et avait survolé les débats pour s’imposer dès son troisième Grand Prix. 

Support for this video player will be discontinued soon.

Pawi : « J’aurais peut-être dû ralentir »

Sur pneus pluie pour l’épreuve allemande, l’élève de Tadayuki Okada s’est de nouveau affirmé comme un virtuose du pilotage sous la pluie et, après un départ en vingtième position, n’a mis que quatre tours pour passer en tête du peloton. Le Malaisien a ensuite immédiatement creusé l’écart, emmenant avec lui son coéquipier Hiroki Ono (Honda Team Asia), qui a cependant fini par sortir de piste dans le huitième tour puis chuter et abandonner quatre tours plus tard. Malgré une confortable avance, Pawi n’a jamais baissé en rythme et s’est fait quelque frayeur, dont un court passage par les graviers dans le virage n°1, mais a finalement maîtrisé sa course de bout en bout pour signer sa seconde victoire en Moto3™.

Support for this video player will be discontinued soon.

Locatelli : « C’est incroyable »

Deuxième sur la grille, Andrea Locatelli (Leopard Racing) n’a pas pu rivaliser avec le prodige malaisien dans ces conditions mais a réalisé un bel effort pour s’emparer de la deuxième place, à onze secondes du vainqueur. Arrivé en Grand Prix à plein temps en 2014, le jeune Italien accédait donc au podium pour la première fois et signait aussi le premier podium de l’année pour le team Leopard Racing, qui avait remporté le titre mondial avec Danny Kent en 2015.

Support for this video player will be discontinued soon.

Bastianini : « Une course très difficile »

En pole position, Enea Bastianini (Gresini Racing Team Moto3) s’est battu pendant un temps avec Locatelli mais a fini par être distancé et s’est assuré la troisième place pour faire sa deuxième apparition sur le podium de la saison.

À cinq secondes du podium, le Tchèque Jakub Kornfeil (Drive M7 SIC Racing Team) a pris la quatrième place, son meilleur résultat de l'année, et terminait avec deux secondes d’avance sur Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing Moto3), qui s’est imposé du John McPhee (Peugeot MC SaxoPrint) et Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0) dans un sprint final pour la cinquième place.

Brad Binder (Red Bull KTM Ajo), le leader de la catégorie, a fini huitième, devant Jules Danilo (Ongetta-Rivacold), et boucle la première moitié de la saison 2016 avec 47 points d’avance sur Navarro et 66 sur Romano Fenati (SKY Racing Team VR46), qui n’était que dix-huitième à l’arrivée.

Alexis Masbou (Peugeot MC SaxoPrint) et Fabio Quartararo (Leopard Racing) ont terminé aux seizième et vingt-troisième positions tandis que Joan Mir (Leopard Racing), tombé dans le premier tour, Andrea Migno (SKY Racing Team VR46), Jorge Martín (Pull & Bear Aspar Mahindra Team) et Nicolò Bulega (SKY Racing Team VR46) ont été contraints à l’abandon. 

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Support for this video player will be discontinued soon.

#GermanGP : Course Moto3™