Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By Loris Baz

Loris Baz affronte le froid de l'Autriche

Loris Baz doit se contenter du vingt-deuxième chrono de la première journée, en présence d’une piste très fraiche au Red Bull Ring.

Niché dans les vallées autrichiennes, le Red Bull Ring offre un cadre unique pour accueillir le premier Grand Prix d’Autriche depuis la dernière édition qui s’y est tenue en 1997.

Durant le test qui s’est déroulé sur ce même tracé avant la trêve estivale, Loris Baz et l’équipe Avintia Racing ont été en mesure de rassembler des données essentielles pour appréhender au mieux ce weekend.

Ce matin, le froid qui s’est abattu sur le tracé n’a pas permis au Français d’exprimer pleinement son potentiel. Durant la deuxième séance, Loris a choisi de régler sa Ducati GP14.2 dans la même configuration qu’en début de saison afin de retrouver ses sensations.

Loris Baz : « Ce matin, il faisait vraiment froid et je ne suis pas parvenu à faire monter les pneus en température. Je n’ai pas chuté et c’était le principal objectif de cette matinée, après ma blessure. Cet après-midi, nous avons monté une moto similaire à celle que j’avais lors du test à Phillip Island avant le début de saison. J’ai donc profité de la séance pour retrouver mes sensations sur cette moto. Les premiers tours ont été positifs, mais je dois encore trouver quelques réglages pour accélérer encore davantage. Nous perdons beaucoup de temps sur les lignes droites. Nous ne nous attendons pas à des miracles, mais nous essayons de retrouver le feeling du début de saison. Au sujet des pneus, la deuxième séance a été bien meilleure même s’il faisait encore froid. Je pense que s’il ne fait pas trop froid en course, tout ira bien. Le circuit compte beaucoup de virages à droite et cela fatigue légèrement mon pied. Je n’ai pas mal sur la moto, j’ai seulement mal en marchant. Demain, mon objectif sera de boucler beaucoup de tours. J’espère ensuite pouvoir retrouver mon feeling sur l’avant pour commencer à forcer davantage comme j’avais l’habitude de le faire. »