Achat de billets
Achat VidéoPass
News
14 jours ago
By motogp.com

Rossi : « L’année dernière a été un effort extrême »

L’Italien discute de sa situation au Championnat ainsi que de sa saison 2015 avec motogp.com.

Avant de prendre la direction de Silverstone, où il cherchera à réduire ses 53 points de retard sur Marc Márquez (Repsol Honda Team), Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) s’est confié à motogp.com et est revenu sur son début d’année mais aussi sur sa saison 2015.

« Je suis très motivé, je veux essayer de remporter d’autres courses et ce Championnat parce que j'en suis passé très près l’an dernier, » a déclaré Rossi. « Ma sensation à la fin était très mauvaise parce que je pense que la fin de l’année n’avait pas été juste. Les deux ou trois semaines qui ont suivi la dernière course ont été dures puis j’ai repris la course au Rally de Monza et à ce moment là je me suis dit qu’il fallait oublier. On n’oublie jamais mais on essaye ! Quoi qu’il en soit, la pression et l’énergie que j’ai donnée l’an dernier représentaient un effort extrême et arrivés à la dernière course, vous récupérez cette énergie si vous gagnez mais si vous perdez, vous ne récupérez rien du tout. Je pense que j’ai payé très cher l’an dernier. »

À l’issue des onze premières des dix-huit manches de la saison 2016, l’Italien est le premier poursuivant de Marc Márquez mais admet qu’il a accumulé un retard qui sera difficile à surmonter.

« C’est dommage parce que j’ai le potentiel de me battre pour ce Championnat mais nous sommes maintenant trop loin derrière, parce que j’ai manqué de chance et que j’ai aussi fait des erreurs. Si la moto n’avait pas cassé au Mugello, s’il n’avait pas plu à Assen j’aurais été très fort, s’il n’avait pas plu au Sachsenring j’aurais pu me battre pour la victoire… Nous avons le potentiel mais nous n’avons malheureusement pas assez de points. L’objectif pour les prochaines courses sera donc de rester à ce niveau et d’essayer de marquer plus de points. »

En 2015, Rossi s’était imposé sous la pluie à Silverstone, avec trois secondes d’avance sur ses compatriotes Danilo Petrucci et Andrea Dovizioso.

Rossi : « J’ai payé trop cher l’an dernier »