Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By Red Bull MotoGP Rookies Cup

Sasaki déclaré vainqueur à Misano

Ayumu Sasaki a été déclaré vainqueur de la course de Red Bull MotoGP Rookies Cup à Misano, suite à la sanction infligée aux trois premiers.

Ayumu Sasaki a triomphé à Misano devant Aleix Viu et Kaito Toba. Ces derniers n’ont pourtant pas franchi la ligne d’arrivée dans cet ordre. Six pilotes étaient en effet à la lutte aux avant-postes et la victoire aurait dû théoriquement revenir Aleix Viu. Mais l’Espagnol de 16 ans a finalement été pénalisé pour avoir dépassé les limites de la piste, tout comme ses dauphins Kaito Toba et Rufino Florido, ce qui permettait à Ayumu Sasaki, initialement quatrième, de l’emporter.

Aleix Viu, premier à être passé sous le drapeau à damier, a mené une bonne partie de la course, comme il l’avait déjà fait lors de précédentes manches. Alors que les positions n’avaient de cesse d’évoluer autour de lui, l’Espagnol n’est d’ailleurs jamais descendu au-delà de la deuxième place en l’espace de 17 tours. « J’avais prévu de mener la course de bout en bout, confie-t-il. J’ai essayé de m’échapper mais ça n’a finalement pas été possible. L’arrière de la moto glissait de plus en plus dans les virages à gauche. Je suis bien évidemment déçu que cette victoire m’ait été enlevée. Je veux désormais juste me concentrer sur les deux prochaines courses d’Aragón et y décrocher le titre. »

Ayumu Sasaki, qui avait raté son envol, est progressivement remonté au classement avant de calmer le jeu : « Mon idée de départ était de viser la victoire, mais durant la course j’ai changé d’état d’esprit. La course était si folle, j’ai réalisé que je risquais de tomber à vouloir à tout prix décrocher la victoire. J’étais en compagnie de Rory et de Rufino. Une cinquième place me convenait. » Vainqueur sur tapis vert, le Japonais n’était toutefois pas satisfait arrivé au parc fermé : « Les résultats finaux ne sont pas forcément le reflet de la course, mais je veux désormais me tourner vers Aragón, pour gagner et être sacré. »

À l’instar d’Aleix Viu, Kaito Toba a lui aussi été rétrogradé d’un rang à l’arrivée : « Cette course fut un peu folle. Nous étions tous à fond et nous sommes tous allés plusieurs fois en dehors des limites de la piste. J’ai tout donné pour arracher cette victoire. Je franchis la ligne d’arrivée en deuxième position, mais au final je termine troisième. »

Rufino Florido aurait dû figurer sur le podium, mais la pénalité infligée après course le repousse finalement au quatrième rang. Pour l’Espagnol, qui s’était élancé de la huitième position, la pilule était forcément un peu difficile à avaler. « Je me suis battu pour remonter au classement. J’ai passé Rory, Ayumu et dans le dernier tour j’ai essayé de porter une attaque sur Kaito mais Raúl et Aleix se sont touchés. En passant Raúl, j’ai été un peu en dehors de la piste, mais tout le monde l’a fait ! Je pensais vraiment monter sur le podium, et peut-être même gagner. »

Avant de se rendre à Aragón pour la grande finale le week-end du 24-25 septembre, Ayumu Sasaki possède donc 31 points d’avance sur Aleix Viu, 15 de plus sur Raúl Fernández. Les trois pilotes sont donc toujours mathématiquement titrables.

Recommandés