Achat de billets
Achat VidéoPass
News
1 jour ago
By motogp.com

Bastianini bat Binder in extremis au Japon

L’Italien a décroché sa première victoire de l’année en s’imposant d’un rien sur le nouveau Champion du Monde Moto3™ au Motegi.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Bastianini renoue enfin avec la victoire

Mise à jour : Troisième à l'arrivée, Hiroki Ono a été disqualifié suite au contrôle technique pour non-respect du poids minimum. Nicolò Bulega hérite donc de la troisième place. Cliquez ici pour accéder aux résultats complets.

Plus d’un an après avoir remporté sa toute première victoire en Grand Prix à Misano, Enea Bastianini (Gresini Racing Moto3) s’est imposé pour la seconde fois de sa carrière au Grand Prix Motul du Japon, où il a battu Brad Binder (Red Bull KTM Ajo) sur le fil.

Sacré Champion du Monde Moto3™ au MotorLand Aragón, dès la quatorzième des dix-huit manches de la saison 2016, Binder a mené durant presque toute la course mais a fini par être rattrapé par Bastianini, qui a attendu la fin du dernier tour pour passer le Sud-Africain et décrocher la victoire pour seulement 0.017s d’avance.

Support for this video player will be discontinued soon.

Bastianini : « C’était maintenant ou jamais »

En renouant avec la victoire alors que Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0), tombé dans le premier virage avec John McPhee (Peugeot MC Saxoprint) et Gabriel Rodrigo (RBA Racing Team), a été contraint à l’abandon, l’Italien reprend la seconde place général à l’Espagnol, avec vingt-et-un points d’avance sur ce dernier.

Support for this video player will be discontinued soon.

Binder : « Une course presque parfaite »

Malgré sa défaite, Binder ajoutait un nouveau trophée à son palmarès avec un douzième podium en quinze courses.

Quatrième sur la grille après avoir été pénalisé de trois positions alors qu’il avait été le plus rapide en qualifications, Hiroki Ono (Honda Team Asia) a fait le bonheur du public local en décrochant la troisième place, son meilleur résultat en date. Opposé aux Italiens Andrea Migno (SKY Racing Team VR46) et Nicolò Bulega (SKY Racing Team V46) en fin de course, le jeune Japonais a parfaitement défendu sa troisième place tandis que Migno a chuté en highside en touchant sa roue arrière dans le dernier tour. L’Italien est reparti après sa chute et a terminé en 25e position tandis que Bulega a pris la quatrième place.

Philipp Öttl (Schedl GP Racing), Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing Moto3), Francesco Bagnaia (Pull&Bear Aspar Mahindra Team), Livio Loi (RW Racing GP BV), Fabio Quartararo (Leopard Racing) et Joan Mir (Leopard Racing) complétaient le Top 10 à l’arrivée.

Jules Danilo (Ongetta-Rivacold) a fini dix-septième.

Support for this video player will be discontinued soon.

#JapaneseGP : Course Moto3™