Achat de billets
Achat VidéoPass
News
26 jours ago
By Monster Yamaha Tech3

Folger : « Je n’ai pas su aussi bien m’adapter »

Jonas Folger, classé 11e du Grand Prix Red Bull des Amériques, a cette fois eu plus de mal à gérer sa fin de course.

Jonas Folger (Monster Yamaha Tech3), crédité du huitième chrono des qualifications, a longtemps pointé au neuvième rang lors du Grand Prix Red Bull des Amériques. Hélas, l’Allemand a eu plus de mal à gérer sa moto en deuxième moitié de course, alors que cette dernière commençait à s’alléger en essence.

Passé par les italiens Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar) et Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing), Jonas Folger se voyait ainsi repoussé en onzième position au classement. À l’arrivée le pilote germanique était partagé entre déception et espoirs.

@jonasfolger94 at the #AmericasGP - Jerez next! 9️⃣4️⃣⚡️???????????? @monsterenergy #Yamaha #Tech3 #MotoGP #GoJonas #JF94

Une publication partagée par Monster Yamaha Tech3 (@monsteryamahatech3) le

Jonas Folger :
« C’était une course difficile. J’ai donné mon maximum, mais pour être honnête je suis un peu déçu. Néanmoins il y a toujours des aspects positifs et ce dimanche nous terminons à tout juste 18 secondes de la tête, à six seulement de Dovizioso qui s’est classé sixième. J’ai malgré tout commis quelques erreurs durant la course, tout particulièrement lorsque la moto a commencé à s’alléger en essence. Je n’ai alors pas été en mesure de m’adapter aussi bien comparé aux précédentes courses, ce qui m’a fait perdre quelques positions. Nous devons désormais analyser nos données pour voir où est-ce qu’il est possible de progresser. Nous avons beaucoup appris ce week-end, mais je dois être capable de mieux régler la moto durant les essais et être plus fort au combat. Je suis content d’avoir pu inscrire des points à chaque épreuve jusqu’à présent, mais à partir du moment où vous atteignez une certaine position, vos attentes sont encore plus élevées et je veux faire ce pas de plus en avant. Nous savons ce dont nous sommes capables. Nous aurions pu terminer sixième si nous avions été plus performants aux essais. Quoi qu’il en soit je dois désormais me focaliser sur Jerez, où je suis persuadé que je pourrai faire mieux. »

Recommandés