Achat de billets
Achat VidéoPass
News
27 jours ago
By motogp.com

Nicky Hayden, une légende partie trop tôt

L'Américain, victime d'un tragique accident de la route, s'est éteint à l'âge de 35 ans.

Nicky Hayden, MotoGP™ Legend, a malheureusement succombé à ses blessures le lundi 22 mai 2017 après avoir été impliqué dans une collision avec une voiture le mercredi 17 mai, alors qu’il s’entraînait à vélo dans la province de Rimini. Authentique Champion sur la piste aussi bien qu'en dehors, Hayden manquera profondément. 

Support for this video player will be discontinued soon.

#RideOnKentuckyKid : En hommage à Nicky Hayden

MotoGP™ Legend, Champion du Monde 2006, vainqueur en WorldSBK, fiancé, oncle, frère, fils et ami, ou simplement « Kentucky Kid », bercé dans le monde du dirt track américain avant de briller au plus haut niveau, Hayden était connu d’un large public sous de multiples facettes. Sympathique, charismatique et parmi les personnages les plus appréciés du paddock, l'Américain sut graver son nom dans les annales du sport et bien au-delà. Un véritable compétiteur doté d’une détermination incroyable, un homme dévoué à sa famille ainsi qu’à tous ceux qui l’entouraient. 

Hayden débuta sa carrière en dirt track aux États-Unis avant de passer sur asphalte et d’être sacré Champion AMA Supersport en 1999. Il fut ensuite couronné en AMA Superbike en 2002, devenant alors le plus jeune pilote de l’histoire à réaliser cet exploit ; lequel lui ouvrit les portes du Championnat du Monde MotoGP™ en 2003. Il enregistra deux podiums cette année-là, au Motegi et à Phillip Island, en tant que rookie. D’autres suivirent en 2004 ainsi qu’une première pole position et un premier succès en Grand Prix, chez lui à Laguna Seca, en 2005. L’année suivante, le Kid du Kentucky devenait Champion du Monde MotoGP™ après avoir remporté son duel face à Valentino Rossi lors de l’épreuve finale à Valence. 

Début 2009, il décida de rejoindre Ducati et, plus tard, le team Aspar pour y boucler sa dernière saison complète en MotoGP™ en 2015. Il fut érigé au rang de MotoGP™ Legend lors de l’ultime rendez-vous du calendrier, à Valence.  

En 2016, l’Américain releva un nouveau défi en faisant son entrée en WorldSBK. Il se hissa sur plusieurs podiums et décrocha sa première victoire dans des conditions dantesques à Sepang. Ce triomphe lui permettait alors de faire partie de rares pilotes à avoir gagné à la fois en MotoGP™ et en WorldSBK. Il devenait également le premier MotoGP™ Legend à faire une nouvelle apparition en Grand Prix lorsqu’il tint le rôle de remplaçant de Jack Miller puis de Dani Pedrosa en Aragón et à Phillip Island. 

Hayden boucla ses derniers tours pour le team Red Bull Honda World Superbike à Imola en Italie, le dimanche 14 mai. Son dévouement pour la compétition fut plus fort que jamais lors de sa deuxième saison en World Superbike durant laquelle il fit preuve d’une capacité de travail incroyable, d’une passion et d’un attachement profond pour le sport moto.

Nicky Hayden, auteur d’une prodigieuse carrière, manquera profondément aux paddocks qu’il a côtoyés, à ses innombrables fans à travers le monde et à tous ceux qui l’entouraient. Nous transmettons nos plus sincères condoléances à sa famille, ses amis, son équipe, ses collègues et à tous ceux qui le connaissaient. Nous disons malheureusement adieu à ‘Kentucky Kid’, un véritable Champion en piste mais aussi en dehors.

Rendez hommage à Nicky Hayden en utilisant le hashtag #RideOnKentuckyKid.


Recommandés