Achat de billets
Achat VidéoPass
News
17 jours ago
By motogp.com

Mir renoue avec le succès au Sachsenring

Le Majorquin a remporté la course Moto3™ du #GermanGP avec l’art et la manière devant Romano Fenati et Marcos Ramírez.

Joan Mir (Leopard Racing) a triomphé pour la cinquième fois de l’année sur le circuit du Sachsenring. L’Espagnol, qui fera se premières armes en Moto2™ la saison prochaine, a su garder son calme jusque dans le dernier tour pour priver Romano Fenati (Marinelli Rivacold Snipers) d’une victoire. 

La pluie tant redoutée n’est finalement pas venue perturber les hostilités au départ de l'épreuve Moto3™. Au premier freinage, Mir prenait l’avantage juste devant Marcos Ramírez (Platinum Bay Real Estate). Les deux Espagnols tentaient alors de s’échapper, mais Fenati réussissait à combler rapidement l’écart accompagné de ses compatriotes Tony Arbolino (SIC58 Squadra Corse) et Nicolò Bulega (Sky Racing Team VR46). 

Auteur d’un départ plus discret depuis la pole position, Arón Canet (Estrella Galicia 0,0) complétait le Top 6, mais comptait déjà plus d’une seconde de retard sur le groupe en lice pour la victoire au deuxième passage. 

En tête, Mir imprimait une cadence que seuls Fenati, Ramírez et Arbolino parvenaient à maintenir. À la mi-course, Philipp Öttl (Südmetall Schedl GP Racing), qui avait repris le commandement du peloton quelques tours plus tôt, pointait à plus de cinq secondes des leaders. Sur ses terres, l’Allemand parvenait à faire cavalier seul pour franchir la ligne d'arrivée au cinquième rang. 

Support for this video player will be discontinued soon.

1

Dunlop™ présente le trophée #ForeverForward

Derrière en revanche, la lutte faisait rage entre notamment Tatsuki Suzuki (SIC58 Squadra Corse), Juanfran Guevera (RBA BOE Racing Team), Enea Bastianini (Estrella Galicia 0,0), Livio Loi (Leopard Racing) ou encore Bo Bendsneyder (Red Bull KTM Ajo) et Gabriel Rodrigo (RBA BOE Racing Team). Canet, récent vainqueur à Assen, se voyait repoussé en 13e position et se faisait piéger à dix boucles du drapeau à damier. 

Moins expérimenté, Arbolino tombait à son tour quelques instants plus tard, alors qu’il se livrait à une lutte au coude-à-coude avec Bulega. Le pilote KTM se retrouvait ainsi seul et terminait le Grand Prix au pied du podium. 

À cinq tours de l’arrivée, Mir arrivait tant bien que mal à contenir les assauts de Fenati et de Ramírez. L’Italien a pourtant joué sa dernière carte à l’entame de la dernière boucle en prenant l’avantage, mais Mir répliquait presque immédiatement pour filer vers son cinquième succès de la saison. Fenati devait alors se contenter de la deuxième place tandis que Ramírez s’offrait son premier podium en Grand Prix, le troisième de KTM cette année. 

Bastianini a quant à lui remporté son duel face Loi en finissant sixième tandis que Bendsneyder et Suzuki se classaient respectivement huitième et neuvième. Darryn Binder (Platinum Real Estate) profitait de la chute de Rodrigo pour compléter le Top 10. 

Jules Danilo (Marinelli Rivacold Snipers) a réalisé une belle remontée depuis la neuvième ligne pour s’adjuger les deux points de la 14e position. 

Fort de ce triomphe, Mir aborde la trêve estivale avec 37 longueurs d’avance sur son nouveau dauphin Fenati au général

Cliquez ici pour accéder aux résultats. 

Retrouvez l'intégralité de la course avec le VidéoPass et profitez du #GermanGP ainsi que d'un catalogue incroyable de vidéos exclusives !

Recommandés