Achat de billets
Achat VidéoPass
News
3 jours ago
By motogp.com

Morbidelli triomphe, Márquez et Lüthi trébuchent

L’Italien s’est imposé pour la sixième fois de l’année au Sachsenring au terme d’un duel haletant face à Miguel Oliveira.

Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS) s’est adjugé une nouvelle victoire au Grand Prix GoPro d’Allemagne. Bien que sous menace, le pilote transalpin a su tirer profit de son expérience pour conserver l’avantage.

Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS) avait pourtant bondi de la deuxième place pour s’emparer du commandement au premier freinage. L’Espagnol devançait alors son coéquipier Morbidelli et Tom Lüthi (CarXpert Interwetten). Le Suisse, auteur du meilleur tour au deuxième passage, en profitait pour prendre l’avantage sur Márquez et creuser l’écart. 

Morbidelli n’avait toutefois pas l’intention de laisser son s’échapper son rival. L’Italien se débarrassait d’abord de Márquez pour entamer sa remontée sur le pilote helvétique qui avait fait ses premiers pas en Grand Prix sur le tracé germanique en 2002. 

En tentant de suivre Morbidelli, Márquez se faisait ensuite piéger. Au guidon de la Suter, Sandro Cortese (Dynavolt Intact GP) héritait alors de la troisième place non loin devant la KTM de Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo), lequel réussissait à le doubler. 

Installé au deuxième rang, Morbidelli produisait l’effort afin d'effectuer la jonction sur Lüthi avant de virer en tête au huitième tour. Les deux leaders comptaient plus de deux secondes sur Oliveira qui faisait cavalier seul.

Support for this video player will be discontinued soon.

Dunlop™ présente le trophée #ForeverForward

Dans le sillage de Morbidelli, Lüthi partait à son tour à la faute dans le virage n°12, laissant son rival transalpin au sommet de la hiérarchie. Oliveira était une nouvelle fois le bénéficiaire de cette erreur puisqu’il récupérait la deuxième position. La course ne semblait toutefois pas gagnée d’avance pour Morbidelli qui voyait son avance fondre à vue d’œil. Le Portugais enchaînait les chronos rapides pour revenir dans la roue arrière de l’Italien à 12 boucles de l’arrivée. 

Faisant preuve d’obstination malgré un rythme bien en deçà de celui de ses poursuivants, Morbidelli a su contenir les assauts de son rival jusqu’à la ligne. Oliveira devait alors renoncer à la victoire et se contenter de la deuxième place tandis que Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46) complétait le podium. Le rookie est parvenu à gagner son duel face à Corsi. Pasini, vainqueur au Mugello, terminait cinquième devant Jorge Navarro (Federal Oil Gresini Moto2) et la deuxième KTM de Brad Binder (Red Bull KTM Ajo). Cortese se classait quant à lui huitième devant son coéquipier Marcel Schrötter (Dynavolt Intact GP). 

Dans le clan français, Fabio Quartararo (Pons HP 40) ne faisait malheureusement pas mieux que 13e.

Grâce aux erreurs de Lüthi et de Márquez, Morbidelli confortait son rang de leader au général avant la trêve estivale. Il compte 32 points d’avance sur Lüthi et 49 sur Oliveira qui occupe désormais la troisième place. 

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Retrouvez l'intégralité de la course avec le VidéoPass et profitez du #GermanGP ainsi que d'un catalogue incroyable de vidéos exclusives !

Support for this video player will be discontinued soon.

#GermanGP : Course Moto2™

Recommandés