Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By motogp.com

Iannone et Petrucci s’expliquent sur leur incident

Andrea Iannone et Danilo Petrucci ont vu leur Grand Prix de Grande-Bretagne écourté à trois tours de la fin en raison d’un accrochage.

Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing), qui était contraint de s’élancer de la 17e place sur la grille du #BritishGP, remontait tant bien que mal au classement. Et ses efforts porrtaient ses fruits puisqu’à trois tours de l’arrivée, l’Italien figurait aux portes du Top 10. Mais arrivé au virage 11, tout basculait…

Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) portait une attaque sur le transalpin, tout ceci sous les yeux d’Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar), qui avait reperdu un peu de terrain après un bon départ depuis la 14e position. Le pilote du team Octo Pramac Racing écartait alors, avant de revenir sur la trajectoire. Derrière Andrea Iannone fut surpris, bloqua ses roues et emporta son compatriote, auprès de qui il s’empressait de s’excuser. De chaque côté, la déception régnait.

Andrea Iannone : « La course fut difficile dès le début. Je n’avais pas forcément un bon grip à l’arrière. Comparé au warm-up du matin, le comportement de la moto était totalement différent. Je ne sais pas pourquoi, mais d’entrée j’avais beaucoup de mal. Ma moto avait tendance à glisser, elle n’était pas facile à contrôler. Je perdais beaucoup en sortie de virage, du coup je n’arrivais pas à doubler mes adversaires. Mais cette course constitue une expérience de plus avec la Suzuki. À un moment donné de la course, Danilo a un peu écarté et puis il est revenu sur la trajectoire. J’ai été surpris, j’ai saisi les freins pour tenter de l’éviter, mais j’ai perdu l’avant et je l’ai embarqué. Je suis aussitôt allé m’expliquer auprès de Danilo et il a compris la situation. Nous devons désormais aller de l’avant pour essayer de progresser. »

Danilo Petrucci : « J’ai poussé fort en début de course, mes réglages n’étaient pas parfaits mais j’arrivais tout de même à lutter avec les autres pilotes. Au fur et à mesure j’ai commencé à perdre de la traction à l’arrière. Je me suis alors retrouvé en bagarre avec Álvaro. Ensuite Aleix a essayé de me passer, du coup j’ai écarté et Andrea m’a percuté à l’arrière. C’est dommage mais c’est la course. Fort heureusement la prochaine course se tient à Misano et je suis impatient d’y être. »