Achat de billets
Achat VidéoPass
News
20 jours ago
By Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

Miller forfait pour Motegi suite à un accident

Jack Miller, qui s’est fracturé le tibia droit dans un accident à l’entraînement vendredi, devra faire l’impasse sur le Grand Prix du Japon.

Miller faisait du trial près de sa base européenne en Andorre quand il s’est cassé le sommet du tibia en posant son pied par terre pour rattraper une amorce de chute de l’avant.

L’Australien a aussitôt été transporté à l’hôpital universitaire Dexeus à Barcelone pour être opéré samedi matin. Une plaque et huit vis lui ont été posées pour stabiliser sa fracture.

Miller a d’ores et déjà récupéré un peu de mobilité et il va pouvoir rapidement rentrer chez lui en Andorre pour entamer un programme de rééducation afin de pouvoir reprendre le guidon de sa Honda au Grand Prix d’Australie, organisé dans deux semaines sur le circuit de Phillip Island.

Jack Miller :
 « Je suis bien évidemment déçu et frustré de ne pas pouvoir courir la semaine prochaine au Japon à cause de cette blessure. C’est d’autant plus rageant que je ne suis même pas tombé. Nous faisions une sortie avec des motos de trial et j’ai juste posé mon pied par terre quand ma roue avant a glissé. Neuf fois sur dix ce genre d’incident ne prête pas à conséquence, surtout à cette vitesse. Malheureusement, cette fois mon pied s’est coincé et mon tibia a cassé près du genou. La fracture a été stabilisée avec une plaque et des vis et je peux déjà bouger la jambe. Mais il est claire que je ne pourrai pas courir à Motegi. Je suis quoi qu’il en soit déterminé à revenir à Phillip Island et je vais tout faire avec mon kiné pour y arriver. »

Michael Bartholemy - Team Principal :
« Jack n’a vraiment pas été heureux en se cassant la jambe lors d’un incident aussi mineur. C’est une histoire de malchance. Le timing est tout aussi malheureux avec cette série de trois courses outre-mer qui se profile. Jack est convaincu qu’il ne ratera que le Grand Prix du Japon à Motegi. Il a pour objectif de remonter sur sa moto pour son Grand Prix national à Phillip Island et cela semble envisageable. Il va travailler avec son kinésithérapeute pour récupérer un maximum de mobilité et nous verrons avec les médecins, juste après le Grand Prix du Japon, s’il peut ou non courir en Australie. »

Recommandés