Achat de billets
Achat VidéoPass
News
22 jours ago
By motogp.com

Zarco : « Nous étions peut-être déjà à la limite » 

Johann Zarco, classé dixième du GP d’Italie, n’aura pas connu un week-end facile…

« Nous pensions que notre feeling du vendredi était le bon, expliquait Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) lors de son point presse à l’issue du Grand Prix Oakley d’Italie. Comme les sensations étaient plutôt bonnes, nous étions persuadés d’avoir pris la bonne direction, mais peut-être que nous étions déjà à la limite. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Zarco : « J’étais obligé de me battre avec la moto »

Positionné en troisième ligne sur la grille de départ — son plus mauvais résultat depuis le rendez-vous en Aragón l’an dernier—, le Français n’a malheureusement pas réussi à suivre le rythme du groupe de tête aussitôt le départ donné. « Le fait que nous n’ayons pas progressé nous a mis en difficulté. Ça sert toujours d’expérience, mais en matière de sensations, ça pousse à remettre en cause son style de pilotage. Mais je n’ai pas envie de partir de cette direction et je suis heureux que nous ayons pu réaliser des essais à Barcelone durant lesquels nous avons vu que nous étions rapides et performants. Je sais ce que j’ai fait... Ce sont donc de bonnes raisons de penser au podium à nouveau, une situation dans laquelle nous nous trouvons quand tout va bien. »

Victime d’un manque de grip à l’arrière, Johann Zarco a dû compenser avec son pilotage : « Ce n’est pas le choix de pneus, mais plutôt la piste et la moto, confiait-il. En général, nous arrivons à contrôler, même si c’est un phénomène dont souffrent souvent les pilotes. Si on a pas le contrôle de cette motricité, on se fatigue plus rapidement. »

En vue de la prochaine étape du calendrier en Catalogne, le pilote tricolore, qui s’y était pourtant montré discret l’an dernier, se veut des plus confiants : « Nous ne devrions pas nous retrouver dans la même situation. L’asphalte a changé et ça joue beaucoup. L’an dernier, le samedi après-midi, je me souviens avoir trouvé quelque chose qui m’avait permis de faire la différence. Je l’ai directement appliqué durant les essais et je pense ainsi avoir de l’avance. »

Recommandés