Achat de billets
Achat VidéoPass
News
10 jours ago
By motogp.com

Márquez domine le Test post-GP à Montmeló

Marc Márquez s’est montré le plus rapide lors de la journée de Test, organisée au lendemain du Grand Prix de Catalogne.

Le MotoGP™ reprenait du service, ce lundi à Montmeló, pour une journée de Test post-GP. Toutes les équipes étaient présentes… enfin presque. Deux manquaient en effet à l’appel : Ducati et Ángel Nieto Team.

Support for this video player will be discontinued soon.

Test post-GP de Catalogne : Ce que les équipes ont testé

Le clan Repsol Honda travaillait notamment sur l’aérodynamique. Une moto d’une forme un peu distincte fit d’ailleurs quelques apparitions en piste, RCV reconnaissable à son carénage noir. Mais la marque japonaise entretint quelque peu le mystère. Marc Márquez (Repsol Honda Team) s’adjugeait en tout cas le meilleur temps dans les toutes dernières minutes, avec un tour en 1’38.916 établi cette fois au guidon de la version ‘classique’. Son coéquipier Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) remontait pour sa part au septième rang sur la fin de séance. L’un comme l’autre auront toutefois été victimes de petites chutes.

LCR Honda était pour sa part aussi bien concentré sur la géométrie de la moto, que sur l’électronique ou encore les suspensions Öhlins. Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) terminait sixième de la journée ; tandis que Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) était crédité du 16e chrono.

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), qui arborait un nouveau réservoir, finissait 14e ; cinq positions derrière Maverick Viñales, de son côté principalement focalisé sur l’électronique.

Le team Monster Yamaha Tech3 ne disposait pas de nouveautés en revanche. Pour Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), cinquième comme pour Hafizh Syahrin (Monster Yamaha Tech3), 13e, il s’agissait donc de peaufiner les setups.

Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) s’était quant à lui penché sur le châssis du Mugello. L’Espagnol, classé huitième, était chargé d’effectuer des comparaisons. Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar) le testait pour la première fois, parallèlement au programme prévu sur l’électronique et les settings. L’Italien s’adjugeait d’ailleurs la deuxième place du Test, un dixième derrière Marc Márquez. Sylvain Guintoli (Team Suzuki Ecstar) participait également aux roulages.

Chez KTM, Bradley Smith (Red Bull KTM Factory Racing) avait surtout à cœur d’améliorer ses sensations avec le pneu avant. Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) eut pour sa part le privilège d’essayer la moto, que disposait Mika Kallio ce week-end ; le Finlandais n’ayant pas couvert beaucoup de tours suite à sa chute d’hier. L’objectif était surtout de préparer la deuxième partie de saison, d’un point de vue moteur et châssis.

Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing), qui fait partie des pilotes parti à la faute au même titre que Pol Espargaró, expérimentait de nouveaux settings sur le châssis et l’Italien s’adjugeait le quatrième temps. Son coéquipier Jack Miller (Alma Pramac Racing), dixième, souhaitait de son côté parfaire ses phases de freinage.

L’Aprilia Racing Team Gresini n’avait pas de choses spécifiques à tester. Même chose chez Reale Avintia Racing. Xavier Siméon (Reale Avintia Racing) en a donc profité pour enchaîner les tours. Tito Rabat (Reale Avintia Racing), qui héritait de la troisième place, a pu travailler sur ses départs ainsi que sur les suspensions.

Michelin avait également mis à disposition de chaque pilote un nouveau pneu avant, plus large.

Cliquez ici pour accéder aux résultats

Support for this video player will be discontinued soon.

Test post-GP de Catalogne : La réaction des pilotes

Recommandés