Achat de billets
Achat VidéoPass
News
5 jours ago
By Nick Harris

Lorenzo : Le retournement de situation

Nick Harris réagit à la deuxième victoire consécutive de Jorge Lorenzo avec la Ducati.

Avoir avoir vu Jorge Lorenzo empocher son second succès consécutif avec Ducati à Barcelone, je reconnais avoir pensé sur le moment : « Dieu merci, il va passer chez Repsol Honda la saison prochaine, sinon ça aurait pu devenir très ennuyeux. » Chose que j’aurais été loin d’imaginer il y a quelques semaines lorsqu’il se classait sixième du GP de France. Mais en l’espace d’un mois, on a assisté à un véritable retournement de situation et nous en sommes peut-être qu’au début…

À Barcelone, Jorge Lorenzo n’aura pas mis très longtemps à s’emparer des commandes, puisqu’à l’entame du deuxième tour, ce dernier prenait l’aspiration sur son compatriote Marc Márquez et plus personne ne fut en mesure de l’inquiéter. Le Majorquin inscrivait alors sa 46e victoire en MotoGP™ et force est de constater que sur 24 d’entre elles, le pilote ibérique aura mené la course de bout en bout. L’Espagnol a effectivement eu besoin de 25 tentatives avant d’atteindre son objectif avec Ducati, une adaptation que certains auraient pensé plus courte.  

Et aussi étrange que cela puisse paraître : Jorge Lorenzo a annoncé entre les Grands Prix d’Italie et de Catalogne, qu’il quittait Ducati pour rejoindre Repsol Honda. Il faut reconnaître que l’idée de voir Marc Márquez associé à Jorge Lorenzo donne déjà des frissons aux concurrents du team Repsol Honda. Pour Alberto Puig c’est en revanche la bonne pioche ! Le team manager s’est en effet offert les services du binôme sacré ces six dernières saisons. Néanmoins cette cohabitation ne sera peut-être pas aussi facile à gérer.

En tout cas il y a de quoi être confus chez Ducati. Après la brillante victoire d’Andrea Dovizioso au Qatar, la marque de Bologne misait davantage sur lui au Championnat que sur Jorge Lorenzo, sachant que ce dernier éprouvait encore des difficultés à s’adapter. Mais lors des quatre dernières courses, l’Italien est tombé à trois reprises.

Recommandés