Achat de billets
Achat VidéoPass
News
25 jours ago
By motogp.com

La magie d’Assen prête à opérer

La Cathédrale d’Assen s’apprête à accueillir le MotoGP™, son leader Marc Márquez et ses adversaires prêts à tout pour combler l’écart.

Le MotoGP™ prend la direction d’Assen pour la huitième épreuve du calendrier : un rendez-vous devenu incontournable au fil des années. Preuve en est : ce circuit, qui a certes subi de profondes modifications, s’apprête à accueillir le GP des Pays-Bas pour la 70e édition et à chaque fois la magie opère.

Support for this video player will be discontinued soon.

GP des Pays-Bas : Le circuit où la magie opère

La saison passée, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) s’était illustré après avoir battu Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) sur le fil. L’Italien empochait alors le 115e succès de sa carrière ; un lieu symbolique puisque c’est à cet endroit même qu’il avait renoué avec la victoire à son retour chez Yamaha. Le transalpin est à vrai dire un spécialiste de la piste, le nonuple Champion du Monde y a triomphé à dix reprises, dont huit en MotoGP™. Le tracé a également pour habitude de réussir à la M1 et pour cause la marque aux diapasons s’y est imposé huit fois sous l’ère MotoGP™. Alors cette course peut-elle mettre fin à la malédiction qui frappe le clan Movistar Yamaha MotoGP depuis un an ? 

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Rossi de retour au sommet du podium à Assen

Une chose est sûre, ce triomphe permettrait à Valentino Rossi de combler une partie du retard qu’il accuse actuellement. Car le représentant du team Movistar Yamaha MotoGP a beau pointé au second rang, 27 points le séparent tout de même de Marc Márquez (Repsol Honda Team).

Support for this video player will be discontinued soon.

Où dépasser à Assen ?

Le Champion du Monde, capable lui aussi de véritables tours surtout lorsqu’il s’agit de déjouer les lois de l’apesanteur, a d’ailleurs été confronté plusieurs fois à Valentino Rossi sur ce tracé, avec cette fameuse arrivée au coude-à-coude de 2015 dont tout le monde se souvient. Et l’Espagnol sera un candidat à prendre très au sérieux, comme en témoignent ces huit podiums décrochés lors des précédentes éditions.

Support for this video player will be discontinued soon.

#RossiVsMarquez : Le duel du dernier tour

Derrière ce duo, sept pilotes se tiennent dans un mouchoir de poche. Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), qui emmène le groupe, apprécie Assen mais le Catalan n’en garde pas forcément de bons souvenirs. Il y a tout juste un an, ce dernier y perdait les commandes du Championnat, sur une chute survenue à la mi-course. Le pilote ibérique, qualifié en 11e position, était alors remonté au cinquième rang.

À quatre longueurs, on retrouve ensuite Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3). Le Français, qui n’a connu les résultats escomptés à Barcelone, se rend sur un circuit où il avait signé sa toute première pole MotoGP™. Le tricolore compte deux unités de plus qu’un certain Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) et quatre de plus que Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol). La lutte fait donc rage entre les pilotes indépendants.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Zarco décroche sa première pole au #DutchGP

Et que dire de cette égalité parfaite qui règne au classement entre Jorge Lorenzo (Ducati Team), Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar) et Andrea Dovizioso (Ducati Team), qui a connu trois résultats blancs ces quatre dernières courses. Si les deux italiens traversent une période plus compliquée, Jorge Lorenzo est au contraire en pleine ascension.

Support for this video player will be discontinued soon.

Succès de Lorenzo en Catalogne : Ce que vous n'avez pas vu

Le Majorquin, 14e au Championnat après Le Mans, vient d’enchaîner deux succès avec Ducati, alors qu’il annonçait il y a peu son transfert chez Repsol Honda. Si certains jugeront l’adaptation quelque peu tardive, l’Espagnol semble maintenant bien lancé. Ce dernier, qui compte désormais autant de podiums en catégorie reine que Dani Pedrosa (112), a d’ailleurs rejoint Casey Stoner, Andrea Dovizioso, Loris Capirossi et Alberto Gandossi, parmi les pilotes ayant gagné au moins deux fois pour le compte de Ducati. Ceci étant, l’Espagnol a souvent joué de malchance à Assen. Lequel n’y a triomphé que trois fois et en 2013, il y avait surtout laissé une clavicule. Jorge Lorenzo était revenu héroïquement le samedi pour s’y adjuger une cinquième place.

En amont de cette épreuve, Jack Miller (Alma Pramac Racing) complète le Top 10 devant Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), qui refuse pour le moment de se prononcer sur son futur.

La première séance d’essais libres du GP des Pays-Bas se tiendra vendredi, à partir de 9h55.