Achat de billets
Achat VidéoPass
News
5 jours ago
By motogp.com

GP Pramac d’Allemagne : Márquez toujours plus favori

Márquez, Rossi, Viñales et compagnie partagent leurs impressions à la veille du Grand Prix Pramac d’Allemagne

Invaincu au Sachsenring depuis 2010 - avec cinq victoires consécutives en MotoGP™, deux en Moto2™ et une en 125, Marc Márquez (Repsol Honda Team) aborde le Grand Prix Pramac d'Allemagne en grand favori - un statut renforcé par une victoire de haut vol décrochée il y a deux semaines à Assen face à une concurrence déchaînée.

« Tout le monde parle de mes huit victoires consécutives en Allemagne et me demande si cela implique une certaine pression, mais après Assen je suis plus tranquille. D'habitude, nous avons des difficultés aux Pays Bas et j’étais un peu préoccupé, mais cette fois nous avons été très compétitifs dès le début. Nous avons augmenté notre avance, nous sommes bien préparés, notamment après un test positif à Brno. Notre objectif est de jouer la victoire, mais d’un autre côté si on voit que la situation ne le permet pas, il s’agira de marquer un maximum de points quelles que soient les circonstances. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Dani Pedrosa, un exemple à suivre

Le Champion du Monde en titre a aussi eu l'occasion de rendre hommage à son coéquipier Dani Pedrosa, qui mettra un terme à sa carrière après 18 ans en Championnat du Monde à la fin de la saison.

« De par sa carrière, Dani est l’un des pilotes emblématiques du MotoGP™. Je dois le remercier, car il a été un héros, un modèle pour de nombreux pilotes. En tant que coéquipier, j’ai partagé de bons moments avec lui et j’ai beaucoup appris à son contact. Courir à ses côtés a été un plaisir. »

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), actuellement deuxième du classement général à 41 points de Márquez, espère limiter les dégâts sur un circuit où il ne s'est plus imposé depuis 2009...

« Assen fut l’une des meilleures courses de ces dernières années. Être aux avant-postes et se battre pour le podium, c’est toujours très spécial - surtout lors d’une course aussi disputée, avec autant de dépassements. Tout peut arriver dans ce genre de situation ! C’est aussi pour cela que manquer le podium est un peu dommage. Je suis deuxième du championnat mais déjà un peu trop distancé par Marc. Nous devons nous concentrer course par course et essayer d’être compétitifs – l’an dernier fut très difficile et nous allons devoir donner le meilleur de nous-même pour être dans le coup. »

Revigoré par une course solide à Assen, où il a signé son deuxième podium de l'année en terminant troisième, Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) espère confirmer les bonnes sensations ressenties de la Yamaha YZR-M1 aux Pays Bas.

« Ce fut une belle course, je suis content d’être revenu aux avant-postes et de pouvoir me battre avec les leaders, même si au final je n’ai pas pu lutter pour la victoire – la moto est plus efficace et correspond mieux à mon style. Le Sachsenring est un circuit qui me réussit. L'an dernier, la course ne fut pas forcément facile, mais j’avais réussi à remonter de la onzième à la quatrième place. J’espère donc faire un bon Grand Prix cette année. »

Auteur de deux podiums au Sachsenring - troisième en 2012 et en 2016, Andrea Dovizoso (Ducati Team) espère être compétitif sur un circuit qui ne favorise pas forcément la Ducati.

Support for this video player will be discontinued soon.

GP d'Allemagne : La conférence de presse

« Cette saison est bien différente de l’an dernier – la situation est un peu meilleure, nous sommes plus rapides sur la plupart des circuits. Nous avons hélas fait trop d’erreurs, trop de « zéros » donc pour le championnat, ce n’est pas très encouragent. Même avant Assen j’étais confiant et je le suis toujours avant ce Grand Prix – ce n’est pas forcément le circuit qui nous convient le mieux, mais je pense que nous pouvons faire un bon résultat. Nous devons apprendre à mieux exploiter les pneus, c’est le seul point sur lequel nous sommes en retrait par rapport à l’an dernier. »

Avec un bon début de saison seulement entaché par une chute au Mugello et un abandon sur incident technique à Barcelone, Jack Miller (Alma Pramac Racing) vise un bon résultat au Sachsenring avant la trêve estivale.

« Finir la course à Assen après ce qu'il s'était passé à Barcelone et au Mugello fut encourageant. Après un bon début de saison, nous avons eu pas mal de difficultés. Je suis content d’avoir fini la course mais aussi frustré de ne pas avoir pu participer à la superbe bagarre qui a opposé les pilotes qui me précédaient… J’ai hâte de reprendre la piste, surtout sur un circuit qui m’a souri par le passé. Cela dit, en MotoGP™ c’est très exigeant, technique. C’est toujours un peu spécial en raison de la météo, mais ce devrait être un bon week-end, nous devons juste commencer du bon pied. »

Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) a effectué une première partie de saison en dents de scie avec quatre abandons en huit courses et deux podiums sur quatre courses terminées. Le pilote Suzuki a donc à cœur de poursuivre sur la lancée du podium qu'il a récemment décroché à Assen.

« Nous avons effectué un bon début de saison mais depuis le Qatar, j’ai chuté trop souvent, même si je me suis toujours battu parmi les premiers. Aujourd’hui, la moto est compétitive et Suzuki veut gagner, je dois donc donner le meilleur de moi-même à chaque séance et faire une bonne course comme à Assen. »

Support for this video player will be discontinued soon.

GP d'Allemagne : La question des fans !

Recommandés