Achat de billets
Achat VidéoPass
News
18 jours ago
By motogp.com

La course contre la montre a commencé pour Rabat

Tito Rabat, qui s’était fracturé le fémur, le tibia ainsi que le péroné en marge du GP de Grande-Bretagne, espère être de retour à Valence.

Voilà plus de deux mois que Tito Rabat (Reale Avintia Racing) n’a plus couru la moindre course. Victime d’une fracture du fémur, du tibia et du péroné droit lors des FP4 du Grand Prix de Grande-Bretagne, l’Espagnol continue en effet de récupérer. motogp.com est allé prendre de ses nouvelles pour savoir comment il allait et quand est-ce qu’il serait de retour.

Processus de convalescence : « Chaque jour est différent. Il y a des semaines meilleures comparées d’autres. La semaine dernière par exemple, j’ai comme eu l’impression de régresser alors que nous avions bien avancé. Franchement ce n’est pas facile, car il a vraiment fallu repartir de zéro. Mais point positif, je n’ai besoin plus que d’une seule béquille. Alors je vais faire en sorte de conserver un certain rythme et de faire travailler mes muscles. »

L’aspect psychologique : « C’est difficile mentalement et physiquement. À vrai dire, les deux vont de pair. Quand on se sent mieux, on a davantage le moral et quand on souffre, on a l'impression de régresser ! C'est très compliqué psychologiquement, mais j’essaie de rester positif. Cette semaine a est pour le moment nettement meilleure que ce que j’ai connu jusque-là ! »

Objectif, Valence ! « Je suis dans une véritable course contre la montre pour revenir à Valence. Nous en avons parlé avec le Docteur Charte et il me soutient totalement. Si vous m’aviez demandé il y a une semaine si je serai au départ du GP de Valence, je vous aurais répondu ‘non’ ou ‘difficilement’. Mais cette semaine je pense que c’est possible, du moins si tout continue d’avancer de la sorte. Il n’y a encore rien de certain mais l'os a l’air de bien se consolider. Ça dépendra si je m’en sens capable. Franchement je n’ai qu’une hâte : retrouver ma moto, mais pour pouvoir le faire je dois être dans de bonnes conditions. »

Reconduction de contrat : « Nous n'avons pas encore fait d'annonce… mais les discussions sont bouclées. La saison prochaine, j'aurai la moto 2018. C'est un progrès majeur, qui devrait me permettre d’être plus près des meilleurs et d’être plus compétitif. Nous aurons les pièces pour les essais de Valence, autant dire que je suis très impatient. »

Jordi Torres : « Il s'en sort bien ! Il montre qu’il est parfaitement capable de rouler avec une MotoGP™ et qu’il a tout à fait sa place. Je trouve ça remarquable, sachant que les motos sont totalement différentes en Superbike. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés