Achat de billets
Achat VidéoPass
News
20 jours ago
By motogp.com

Rossi paré à toute éventualité côté météo !

Et l’Italien s’élancera d’ailleurs de la deuxième position sur la grille de ce GP Shell de Malaisie.

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), qui avait conclu la journée quatrième rang, reculait quelque peu au classement lors des FP3, mais l’Italien sera parvenu à se rattraper en qualifications et avec manière ! Le représentant du team Movistar Yamaha MotoGP aura en effet été en mesure de boucler un tour en 2’13.009 sur piste mouillée pour s’offrir le troisième temps…

Et mieux encore le poleman Marc Márquez (Repsol Honda Team) allait se voir pénalisé de six places sur la grille pour avoir gêné Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar). En d’autres termes, Valentino Rossi héritait de la deuxième place. Un résultat qui le satisfaisait amplement au vu des conditions.

Support for this video player will be discontinued soon.

Rossi : « De bonnes sensations sur le mouillé »

« C’est toujours compliqué de disputer des qualifications sans avoir la moindre donnée sur piste mouillée. Autant dire que je suis très content de partir de la première ligne. J’avais également un bon feeling avec la moto, je pouvais piloter assez facilement, déclare-t-il. J’ai essayé le pneu soft à l’arrière ; et puis j’ai vu que Marc et Johann avaient le médium ! Du coup j’ai changé. Malheureusement j’ai rencontré pas mal de trafic en piste. Mais l’essentiel est assuré. »

Alors comment voit-il désormais la course de demain ?

« La course de demain aura lieu plus tôt et je pense que c’est une sage décision, car tous les jours à 15h ici on a droit à du mauvais temps, reconnaît-il. Nous devrions ainsi pouvoir courir dans des conditions respectables, peu importe s’il pleut ou pas… Sur le mouillé je me sens plutôt bien, mais c’est difficile à dire. Sur le sec, hier j’étais assez fort. Ce matin en revanche, j’ai davantage travaillé avec des pneus usés et il ne semble pas que je sois le plus rapide. Je dirais que dans ce cas-là, Marc et Maverick sont un cran au-dessus. Il nous reste encore quelques dixièmes à aller chercher. Mais mon rythme n’est pas si mauvais non plus ! Je pense donc pouvoir faire une bonne course. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés