Achat de billets
Achat VidéoPass
News
14 jours ago
By motogp.com

Dernière ligne droite pour le MotoGP™ à Valence

Troisième place, titre de meilleur rookie et de meilleur indépendant… Ce GP Motul de Valence revêt encore un certain nombre d’enjeux !

L’heure est venue pour les pilotes du MotoGP™ d’aborder leur dernière ligne droite avec ce GP de Valence, qui célèbre au passage sa 20e édition cette année.

Si les deux premières places sont d’ores et déjà verrouillées au Championnat, un certain nombre d’enjeux demeurent encore en amont de cette épreuve… à commencer dans le clan Honda ! La marque japonaise est en effet assurée depuis Motegi du titre pilote avec Marc Márquez (Repsol Honda Team) ; trophée auquel est venu s’ajouter dernièrement la couronne constructeur. Mais pour que cette saison soit parfaite, une récompense reste à aller chercher au classement par équipes et à Valence, le team Repsol Honda pourra compter sur ses deux pilotes : Marc Márquez bien sûr, qui aura fait craquer Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) à Sepang et Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) !

Support for this video player will be discontinued soon.

Pedrosa : Les moments clés

Pour ce dernier, l’émotion devrait être à son comble dans la mesure où il prendra son tout dernier départ, après avoir été érigé au rang de MotoGP™ Legend et cette piste lui a justement souvent réussi par le passé ! L’Espagnol y a triomphé à sept reprises, dont quatre en MotoGP™ (2007, 2009, 2012 et 2017) ; ce qui fait d’ailleurs de lui le pilote à y avoir le plus brillé. D’autre part, ce tracé convient généralement bien à la RCV puisque Honda y compte neuf succès au total sous l’ère MotoGP™. Alors peut-on assister à une ultime victoire du Little Samurai, sachant qu’il s’est toujours imposé au moins une fois par saison ces 16 dernières années ? Telle est la question.

Si Andrea Dovizioso (Ducati Team) est dorénavant assuré de terminer vice-Champion du Monde, rien n’est en revanche joué pour la troisième marche du podium. Il faut dire que Valentino Rossi a laissé échapper de précieux points dans cette chute survenue à quatre tours du but en Malaisie. Preuve en est : l’Italien, alors installé aux commandes de l’épreuve, n’a plus que deux longueurs d’avance sur son propre coéquipier Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP).

Support for this video player will be discontinued soon.

La chute de Rossi expliquée et vue sous tous ses angles

Pour sa part, Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) aura récemment connu une remontée phénoménale, car il y a encore quatre courses, le Catalan ne figurait qu’en dixième position ! Entre temps, le pilote ibérique en a gagné cinq et l’Espagnol se verrait bien poursuivre sur sa lancée en offrant à Suzuki son neuvième podium de la saison, ce qui serait du jamais vu pour la marque d’Hamamatsu en MotoGP™.

Mais en ce week-end les regards seront également tournés vers Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3). Le Français, qui avait manqué de s’imposer la saison passée, peut-il succéder à Régis Laconi, ultime tricolore à s’être illustré en catégorie reine il y a de cela 19 ans ? Peut-il faire résonner la Marseillaise pour son dernier GP au guidon de la Yamaha ? Peut-il conserver sa couronne de meilleur pilote indépendant ? Le représentant du team Monster Yamaha Tech3 a en tout cas repris l’ascendant de ce point de vue là, suite à ce podium auquel il n’avait plus goûté depuis Jerez. Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), dont la présence reste plus qu’incertaine et Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) pointent toutefois à très exactement une et cinq unités.

Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar), parti à la faute en Malaisie et Jorge Lorenzo (Ducati Team), qui aura à cœur d’être présent malgré sa blessure au poignet pour sa dernière apparition sous les couleurs de Ducati, complètent le Top 10 provisoire.

Et puis tout le monde attend de connaître qui de Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS) ou de Hafizh Syahrin (Monster Yamaha Tech3) terminera meilleur rookie, même s’il faut reconnaître que l’Italien part avec un avantage non négligeable, compte tenu de ses dix longueurs d’avance sur le Malaisien.

Ce Grand Prix aura enfin une saveur spéciale pour tous les Espagnols mais aussi… pour Álvaro Bautista (Ángel Nieto Team) et pour Scott Redding (Aprilia Racing Team Gresini), qui s’apprêtent à faire leurs adieux au MotoGP™. Et avant de prendre la route du WorldSBK et du BSB, ces derniers auront à cœur de se mettre en évidence une dernière fois.

La première séance d’essais libres du GP Motul de Valence se tiendra vendredi, à partir de 9h55.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés