Achat de billets
Achat VidéoPass
News
7 jours ago
By motogp.com

Pré-saison : Que nous enseignent les chiffres ?

motogp.com analyse, en amont de ce premier Grand Prix, quatre données extraites de la pré-saison MotoGP™.

- La Honda avait la meilleure vitesse de pointe lors du #QatarTest

Cette information peut sembler anodine et pourtant… Sur un circuit comme Losail où la Ducati Desmosedici a toujours fait office de référence, Marc Márquez (Repsol Honda Team) atteignait ce samedi les 348.4 km/h dans la ligne droite principale contre 347.2 pour Jack Miller (Alma Pramac Racing) ; preuve que la RC213V a bel et bien gagné à l’accélération.

Honda vs Ducati : Qui est le mieux préparé avant Losail ?

« Durant l’hiver, nous avons essayé de remédier à nos points faibles, à savoir l’accélération et la vitesse de pointe. Nous continuons de travailler là-dessus, mais on dirait bien que nous avons fait une grande avancée dans ce domaine, commentait le chef ingénieur du Champion du Monde Santi Hernández. Ceci étant tout n’est pas seulement une question de top speed en MotoGP™… Cette puissance, vous devez apprendre à la gérer, sinon quoi la moto devient aussitôt nerveuse dans les virages. »

Une bonne nouvelle, que partageait également Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team) dans un de ses debriefings. « Marc était le plus rapide en ligne droite ce samedi, ce qui est plutôt encourageant, car la Honda perdait un peu en vitesse comparé à la Ducati jusqu’à l’an passé. »

Soulignons tout de même que la vitesse de pointe absolue sur cette piste reste propriété d’une Desmosedici avec Danilo Petrucci (351.9 km/h – 2018).

- Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) est le pilote qui a couvert le plus de tours durant la pré-saison.

L’Espagnol en a fait plus exactement 589, sur dix journées de Tests, soit l’équivalent de 2940,1 kms parcouru dans la pré-saison. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le pilote ibérique aura mis du cœur à l’ouvrage pour se donner toutes les chances de rectifier le tir après une saison 2018 très ‘compliquée’ pour la marque aux diapasons. Plus généralement, Yamaha est d’ailleurs le constructeur qui a bouclé le plus de tours proportionnellement au nombre de titulaires (2263). Sont-ils pour autant mieux préparés ? Les courses nous le diront bientôt…

57 tours au compteur pour Márquez...

À l’inverse, Aprilia fut le constructeur qui a le moins roulé, que l’on inclut ou pas les pilotes essayeurs. Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) ayant été malade lors de la deuxième journée à Jerez. Andrea Iannone (Aprilia Racing Team Gresini) ayant quant à lui raté une journée de roulage en Malaisie à cause de maux de dents. En bas du tableau, on retrouve aussi Honda. Pas une surprise en soi, sachant que trois de ses pilotes étaient blessés : Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team) et Marc Márquez (Repsol Honda Team).

Yamaha : Maverick Viñales, Valentino Rossi, Fabio Quartararo, Franco Morbidelli = 2263 trs
Ducati : Danilo Petrucci, Andrea Dovizioso, Jack Miller, Francesco Bagnaia, Karel Abraham, Tito Rabat = 2910 trs
Honda : Marc Márquez, Jorge Lorenzo, Cal Crutchlow, Takaaki Nakagami = 1574 trs
Suzuki : Joan Mir, Álex Rins = 1116 trs
Aprilia : Andrea Iannone, Aleix Espargaró = 696 tours
KTM : Pol Espargaró, Johann Zarco, Miguel Oliveira, Hafizh Syahrin = 1919 trs.

- Maverick Viñales n’a jamais quitté le Top 5 lors de ces quatre tests de pré-saison.

À titre informatif, ça n’était arrivé à aucun pilote l’année passée en pré-saison. Une prestation digne de 2017 pour le Catalan, qui avait dominé tous les Tests sans exception, avant de démarrer en fanfare au Qatar. Et si le duo Yamaha – Viñales avait véritablement trouvé la solution à leurs problèmes ?

Rossi - Viñales: Nouvelle saison, les compteurs remis à zéro

Côté rookies, on notera que Francesco Bagnaia (Alma Pramac Racing) est celui qui s’est le mieux adapté, ou du moins à en croire le classement moyen (11,7 contre 12,7 pour Fabio Quaratararo).

- En termes de chutes, sachez qu’Andrea Iannone (Aprilia Racing Team Gresini) fut le pilote qui s’est le plus fait piéger durant la pré-saison (4).

Le transalpin devance Johann Zarco (Red Bull KTL Factory Racing), Jack Miller (Alma Pramac Racing) et Cal Crutchlow avec trois erreurs. Rappelons que l’Italien découvre cette Aprilia RS-GP. Ceci étant, mieux vaut tomber maintenant que durant la saison… Oh et puis qu’importe ! Marc Márquez a bien été sacré Champion du Monde en ayant cumulé le plus de crashs la saison passée. Les chiffres indiquent aussi que la majorité de ces chutes ont eu lieu au Qatar, mais précisons que le Test se déroulait sur trois jours à la différence de Jerez ou Valence.

L’heure du grand coup d’envoi approche pour les pilotes du MotoGP™ ! Alors si vous souhaitez profiter, dès à présent, de tout le contenu VidéoPass et être aux premières loges, c’est le moment nous rejoindre !

VIDEO GRATUITE : Iannone et Aprilia, c'est parti !