Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By Nick Harris

Si proche… par Nick Harris

Dans son ultime chronique, Nick Harris fait l’éloge de Fabio Quartararo.

Il était tout près de devenir le plus jeune vainqueur de l’histoire en catégorie reine. Mais sa dernière chance s’est envolée ce dimanche à Barcelone. Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) n’aura peut-être pas été en mesure de battre ce record propriété de Marc Márquez (Repsol Honda Team) avec cette deuxième place ; il n’empêche que son début de saison lui inaugure un joli futur.

Support for this video player will be discontinued soon.

Premier podium en MotoGP™ pour Quartararo !

Le Français a déjà deux poles à son actif en comptant celle de Barcelone. Celle inscrite à Jerez faisait d’ailleurs de lui le plus jeune poleman de l’histoire. Ce dimanche, le représentant du team Petronas Yamaha SRT s’est également offert son tout premier podium juste derrière Marc Márquez. Il ne s’agissait pourtant que de sa septième course en MotoGP™… À ce jour, le dernier tricolore à avoir triomphé n’est autre que Régis Laconi. Souvenez-vous, c’était à l’époque des 500cc, il y a très exactement 20 ans sur le circuit de Valence. Olivier Jacque avait failli s’imposer au GP de Chine 2005 sur sa Kawasaki… Deux ans plus tard, Randy de Puniet s’était lui aussi fait souffler la victoire au Japon. Tout comme Fabio Quartararo, Johann Zarco aura fait sensation pour ses débuts en MotoGP™ en terminant deuxième des Grands Prix de France et de Valence, en plus de cette troisième place signée à Sepang ; des résultats qui lui vaudront d’achever l’année au sixième rang avec le titre de Rookie of the Year.

Olivier Jacque comme Johann Zarco ont débarqué en catégorie reine, tout fraîchement sacrés en 250cc et Moto2™. La trajectoire de Fabio Quartararo fut en revanche bien différente, plus ‘bosselée’. Je me souviens l’avoir rencontré et interviewé pour la toute première fois au Mans en 2014. Médias et commentateurs français, parmi lesquels l’ex-Champion du Monde 250cc Christian Sarron, affichaient un tel enthousiasme devant cet adolescent qui venait tout juste de fêter ses 15 ans et les statistiques leur donnaient raison, puisqu’il était en route vers un deuxième titre de Champion du Monde Junior Moto3™.

Un an plus tard, le Niçois faisait ses débuts en mondial. En dépit de ces deuxièmes places inscrites à Austin et à Assen, ce dernier terminait dixième au classement général… Et des blessures accompagnées de soucis sur la moto allaient lui faire perdre trois positions supplémentaires en 2016.

Fabio Quartararo rejoignait ensuite Sito Pons en Moto2™. Malgré ces quelques soucis, le patron du team me confiait que ce jeune était un potentiel Champion du Monde. Tout compte fait, ça n’aura pas tellement fonctionné avec Sito Pons. En revanche, le n°20 se révélera véritablement au guidon de la Speed Up, dès Barcelone.

Support for this video player will be discontinued soon.

Moto2™ : Quartararo fait retentir la Marseillaise à Montmeló

Malgré ces résultats, beaucoup se montraient plutôt surpris de le voir recruté par le team  Petronas Yamaha SRT. Mais sa prestation sur les 24 tours de course ont démontré à quel point cette signature avait été une brillante décision. Après cette première chute subie en essais libres et cette opération du syndrome des loges pratiquée 10 jours plus tôt, le Français aura fait preuve d’une grande maturité. Là où des pilotes bien plus expérimentés se seront fait piéger, Fabio Quartararo aura au contraire su préserver ses pneus et saisir les opportunités qui se présentaient à lui.

Il ne sera peut-être pas devenu le plus jeune vainqueur de l’histoire, mais c’est une certitude : son premier triomphe n’est plus très loin !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.