Achat de billets
Achat VidéoPass
News
20 heures ago
By motogp.com

Crutchlow, oublié ce terrible accident de 2018 !

Le Britannique, qui reconnaissait tout de même avoir quelques appréhensions dans ce virage 1, repartait en effet avec le troisième temps.

Souvenez-vous, c’était en 2018 : Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) était victime d’une effrayante chute durant les FP2 du Grand Prix d’Australie. Un accident, survenu dans le virage 1, qui mettre un terme à sa saison puisque les médecins lui diagnostiquèrent diverses fractures au niveau de la malléole et de la partie inférieure du tibia. Le Britannique sera d’ailleurs contraint de se faire opérer à deux reprises.

Un an plus tard, l’Anglais revient avec la ferme intention de chasser tous ces mauvais souvenirs et sur le papier, le représentant du team LCR Honda Castrol aura réalisé une bonne entrée en matière comme en témoigne cette troisième place. Mais pour autant, Cal Crutchlow restait quelque peu sur sa faim.

« Ce n’est pas fantastique… Nous devons encore améliorer certains domaines et j’ai parfois quelques appréhensions en entrant dans ce fameux virage 1, mais j’y ai enregistré ma meilleure vitesse de pointe : 343 km/h, déclarait-il en référence aux événements de 2018. Donc faut croire que c’est pas si effrayant que ça. Peut-être que j’ai eu une bonne aspiration, je ne sais pas. Mais dans l’ensemble je reste satisfait de cette journée. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Crutchlow : « Pas fantastique mais correct... »

« Cette session, rajoutée en fin de journée, aura été d’autant plus utile car elle nous aura permis d’avoir une séance supplémentaire sur le sec. Compte tenu du mauvais temps annoncé pour demain, ça ne saura pas de trop. Sur le mouillé en tout cas, je ne me sens pas en confiance du tout. À voir si nous pouvons améliorer ce feeling demain. En espérant que la course se fasse sur le sec. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés