Achat de billets
Achat VidéoPass
News
15 jours ago
By EG 0,0 Marc VDS

A.Fernández : « Il faut s’armer de patience ! »

Dans une interview signée EG 0,0 Marc VDS, l’Espagnol nous y raconte son quotidien en cette période de confinement.

Avant tout, comment vas-tu ?
« Je vais bien. Je suis actuellement à la maison avec ma famille, nous essayons tous de gérer cette situation du mieux possible. Je ne nie pas que ça commence à être un peu dur, mais il faut s’armer de patience et d’énergie positive, on va s’en sortir. »

Qu’est-ce qui a le plus changé pour toi au quotidien ?
« En dehors des Grands Prix, j’étais habitué à faire du vélo… sauf que forcément on ne peut plus sortir. Pour le reste, je continue de m’entraîner normalement dans une salle, dynamique que j’essaie de poursuivre seul à la maison. C’est plus sur la plan personnel finalement, que toutes ces sorties entre amis me manquent. »

Voir cette publication sur Instagram

???????????????????? @lapierrebikes_es

Une publication partagée par Augusto Fernández (@augustofernandez37) le

Est-ce que tu peux nous détailler un peu plus ton entraînement du coup ?
« Je poursuis le vélo d’appartement. Même si c’est du statique, j’aime bien les sensations que ça procure. Pour la musculation, j’ai quelques poids et j’improvise avec tout ce que je peux trouver. J’essaie de suivre cette routine de telle sorte à rester en forme et que les journées passent plus vite. C’est important de garder un objectif, même si on ne sait pas quand est-ce que tout reviendra à la normale. Pour le moment, selon le calendrier en vigueur, le premier Grand Prix devrait se dérouler en Allemagne, donc je m’y prépare. Et s’ils le reportent, je me concentrerai sur la prochaine course ! »

En cette période, quelles sont les choses les plus difficiles à supporter pour toi et à l’inverse, qu’est-ce que tu apprécies ?
« Point positif je peux profiter de ma famille, en m’adonnant aux choses que je n’ai normalement pas le temps de faire. Mais d’un autre côté, je souffre aussi de cet enfermement, parce que j’avais attaqué la saison avec une folle envie de courir. Quoi qu’il en soit, nous devons rester positifs et tâcher de profiter de ces moments, car bientôt nous retrouverons notre rythme de globe-trotter. »

As-tu découvert de nouvelles facettes de toi-même ces jours-ci ?
« Je passe pas mal de temps sur ma console et je me suis rendu compte que j’étais absolument nul dans tout ce qui était jeux de combats. En revanche, pour ce qui du MotoGP™, du foot et des autres sports, je me défends plutôt bien ! »

En ce moment, on voit tout un tas de défis sur les réseaux sociaux… Est-ce que tu as succombé à ce phénomène toi aussi ?
« C’est vrai qu’on en voit de plus en plus et certains d’entre eux sont très amusants ! Celui que j’ai préféré, c’est sans doute celui où il fallait jongler avec un rouleau de papier toilette. J’ai dû pas mal m’entraîner avant de publier une vidéo digne de ce nom, mais je m’en suis sorti. Puis j’ai nommé mon frère et le pauvre rouleau a fini totalement détruit ! »

Quelques recommandations…
- Un livre : « Sans peur de tomber », par Xavi Torres
- Un film : « À la recherche du bonheur »
- Une série : « Le jour le moins réfléchi »
- De la musique : du Hip Hop ou de la Pop comme Travis Scott et Justin Bieber, par exemple.
- Une activité en cas d’ennui : un bon jeu à la console vidéo
- Un compte Instagram ou Twitter à suivre : Ceux d’un certain Augusto Fernández sont pas mal !

Voir cette publication sur Instagram

Home Workout ????????‍♂️????????

Une publication partagée par Augusto Fernández (@augustofernandez37) le

Quel bilan tires-tu de ce Grand Prix du Qatar ?
« C’est vraiment dommage que je sois tombé car j’avais un très bon feeling avec la moto, je pense vraiment que j’aurais pu faire une bonne course. Nous avions franchi une étape importante aux essais, nous étions entrés dans une bonne dynamique… C’est pour ça que j’ai aussi déçu d’apprendre cette interruption de la saison. »

Comment vois-tu le reste de la saison ?
« La saison sera telle que je l’ai imaginée, à savoir très serrée. Il ne faudra pas commettre d’erreurs. Les favoris seront là et je suis prêt à parier que d’autres noms vont nous surprendre. »

Quels adversaires redoutes-tu le plus ?
« Il est encore trop tôt pour livrer des pronostics, mais il y aura beaucoup de pilotes à surveiller : Luca Marini, Jorge Martín, Jorge Navarro, Enea Bastianini, l’actuel leader Tetsuta Nagashima, Tom Luthi, Remy Gardner… Malgré tout, je pense que nous serons là. J’ai hâte que la compétition reprenne, pour retrouver mon équipe et se remettre au travail. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.