Achat de billets
Achat VidéoPass
News
18 jours ago
By ¡Cambia el mapa!

Lorenzo « pourrait se laisser tenter par un retour »

C’est en tout cas l’avis de son père Chico, reçu à l’occasion du dernier podcast ‘Cambia el Mapa’.

Lors de leur dernier podcast, Izaskun Ruiz et Ernest Riveras ont eu le privilège de s’entretenir avec Carmelo Ezpeleta pour évoquer cette récente proposition faite au gouvernement espagnol de disputer deux courses fin juillet sur la piste de Jerez, mais pas seulement !

Deux autres invités se seront succédés à leur micro : Jorge Navarro (Beta Tools Speed Up) et Chico Lorenzo. Le père du quintuple Champion du Monde aura d’ailleurs livré d’intéressantes déclarations au sujet de son retour chez Yamaha, comme pilote essayeur. En voici un petit extrait.

As-tu été surpris par sa décision de ‘revenir’ ?
« Nous l’avons déjà vu avec d’autres pilotes, à l’image de Sete Gibernau, qui a raccroché le cuir puis qui est revenu. Comme lui, nombreux sont ceux à avoir voulu reprendre le chemin de la compétition et qui n’ont pas pu, faute de soutien. Jorge fait de la moto depuis ses trois ans. C’est toute sa vie, sa profession, ça suppose aussi un rythme effréné, dont vous n’avez d’ailleurs pas conscience sur le moment. Et d’un coup vous donnez un coup de frein, vous pensez à vous retirer car vous traversez une mauvaise période. En fait, jamais vous ne songeriez à la retraite, si tout se passait bien. Vous partez, quand vous estimez que les aspects négatifs pèsent plus que ceux positifs. Stopper tout ça te permet de libérer toute cette pression, cette souffrance, mais que reste-t-il ? Un énorme vide, que vous allez chercher à remplir. Le rôle de pilote essayeur, accompagné de wildcard, est une bonne option car ça vous permet de rester impliqué dans ce milieu, en conservant bien sûr une certaine forme physique, sans pour autant se sacrifier toute l’année – comme le fait Dani Pedrosa. Je ne m’y attendais pas, mais ça ne m’a pas surpris non plus qu’il se laisse tenter. Je pense que continuer de cette façon lui conviendra parfaitement. »

Crois-tu qu’il pourrait revenir l’année suivante, si à un moment donné il voit qu’il est rapide ?
« Je pense que c’est une possibilité. Si d’un coup, tout un tas d’éléments favorables sont réunis, comme le fait d’être entouré d’une bonne équipe, de profiter sans avoir cette pression qu’il a pu ressentir ces dernières années, d’être rapide, d’aider Yamaha à revenir au premier plan… je crois que oui, il pourrait succomber, mais je n’espère pas, car nous parents, on ne le vit pas forcément bien. Je pense que cette possibilité existe, même si je n’ai pas envie qu’il reprenne les courses. Il a déjà une belle carrière à son actif, il a atteint tous ses objectifs. Juste cette Honda, qui lui aura donné un goût d’inachevé. »

Le nouvelle vie de Lorenzo...

Avec du recul, penses-tu que c’était une bonne décision de partir de chez Yamaha ?
« Ce fut très courageux de sa part et il s’en est très bien sorti, car il a empoché d’autres victoires par la suite avec la Ducati, il a fait des poles, il avait un sacré niveau… Cet accident en Thaïlande l’a finalement coupé dans son élan. Il s’est fait très mal et vous perdez de votre confiance. Mais je pense qu’il avait le niveau pour se battre sans problème pour le titre face à Marc Márquez, il était en train de le démontrer […] Vous savez, la souffrance est toujours relative. Si vous souffrez, mais que vous atteignez vos objectifs, tout ce mal passe au second plan et réciproquement. Je crois qu’au fond de lui, il aimerait s’enlever cette épine ‘Honda’, restée coincée et prouvé qu’il peut encore gagner des courses. En y réfléchissant, je le vois un peu comme ça. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Comment expliquer ce retour de Lorenzo ?

Recommandés