Achat de billets
Achat VidéoPass
News
12 jours ago
By motogp.com

Les enjeux de ce GP d'Andalousie par Randy Mamola

La légende du MotoGP™ nous livre son point de vue sur les éléments qui seront au centre de l'attention ce week-end.

C’est le nouveau rendez-vous que tous les passionnés attendent sur motogp.com au début de chaque week-end de course, Randy Mamola nous livre cette semaine son avis d’expert et les différents enjeux en amont de ce Grand Prix Red Bull d’Andalousie. Voici donc ce qu’il ne faudra pas manquer ce week-end sur la piste de Jerez !

Grand Prix d’Espagne vs Grand Prix d’Andalousie :

« Bon nombre d’équipes et de pilotes ont abordé la FP1 et la FP2 en se basant sur leurs résultats et leur expérience lors du dernier GP. Beaucoup vont tenter de résoudre les problèmes rencontrés la semaine dernière, mais il faudra garder en tête que sous cette chaleur accablante les pilotes peuvent facilement partir à la faute. Chacun devra redoubler d’attention et ne pas se reposer sur ses acquis. J’espère que cette fois-ci tout se passera au mieux pour tout le monde. »

Résumé : Viñales frappe d'entrée de jeu !

Le combat des Yamaha :

« Après la victoire du pilote satellite Fabio Quartararo chez Petronas Yamaha, à 4.6 secondes d’avance du pilote officiel Maverick Viñales, on va clairement assister à une compétition dans la compétition. Morbidelli sera lui aussi à surveiller de près, puisqu’il s’est adjugé la cinquième place à seulement 2.2 secondes de Viñales.

Je pense que ce week-end on va assister à une guerre des nerfs entre les pilotes et les équipes de la marque pour trouver les meilleurs réglages sur la M1 et aller chercher la place de meilleur Yamaha. En FP2, Morbidelli, Viñales, Quartararo et Rossi ont terminé respectivement en quatrième, cinquième, sixième et huitième position, avec seulement deux dixièmes d’écart entre chaque pilote. La course promet d’être électrique entre les hommes de la marque aux diapasons et ce dès le premier virage ! »

Ducati :

« Chez les rouges, Dovi et Miller sont actuellement troisième et quatrième au championnat. Ce sont deux pilotes expérimentés qui connaissent bien le niveau du MotoGP™ et qui sauront certainement anticiper sur les conditions de piste avec les hautes températures. Seront-ils capables de se battre avec les pilotes Yamaha ? Et Miller pourra-t-il aller battre Dovizioso sur la Ducati officielle ? Affaire à suivre… »

Un grand pas en avant chez KTM :

« Brad Binder est un rookie qui a déjà tout d’un grand ! Malgré le résultat en course, il semblait même légèrement plus à l’aise que Pol Espargaró lors du Grand Prix la semaine dernière. Si KTM veut viser le podium, il va falloir que ces deux pilotes travaillent main dans la main car la concurrence est rude, ne serait-ce que pour atteindre le Top 5. La marque autrichienne a tout de même énormément progressé depuis la saison passée si l’on s’en réfère au résultat du Catalan qui avait terminé avec 20 secondes de retard sur le vainqueur en 2019, contre seulement 6 secondes cette année. Ils auront peut-être une chance de monter sur le podium cette fois-ci ! »

Crutchlow et Rins se préparent à serrer les dents...

Les pilotes blessés :

« Marquez va faire son grand retour en piste ce samedi après sa blessure en course dimanche, c’est forcément un événement à ne pas manquer. Les pilotes ont tous très envie de courir, ils ont passé assez de temps coincés à la maison sur leur canapé et ils n’ont clairement pas envie de vivre les GP depuis leur motorhome. De toute évidence, s’il y a la moindre chance pour ces pilotes blessés de supporter la douleur sur la longueur de la course et d’aller sauver quelques précieux points, ils ne vont pas s’en priver ! Crutchlow et Rins ont roulé aujourd’hui avec quelques difficultés, mais chacun ayant sa propre tolérance à la douleur, nous verrons bien ce que nous réservera Marc Márquez demain. »

Revivez toutes les séances d'essais et profitez de l’intégralité de la saison MotoGP™ avec le VidéoPass. Sachez qu’une page No Spoiler existe également.