Achat de billets
Achat VidéoPass
News
10 jours ago
By motogp.com

Météo et course imprévisibles au Red Bull Ring ?

Compte tenu de la pluie annoncée, il règne - en amont de ce Grand Prix myWorld d’Autriche – un certain trouble sur l’issue de ce week-end.

À peine remis de leurs émotions, Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), Johann Zarco (Esponsorama Avintia Racing), Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing) étaient réunis ce jeudi en conférence de presse pour évoquer ce nouveau rendez-vous qui les attend : le Grand Prix myWorld d’Autriche. Une épreuve chère à KTM, qui plus est après ce récent succès obtenus à Brno. Mais un sujet aura véritablement été au cœur de toutes les attentions : la météo et pour cause ! Ce week-end s’annonce orageux, de quoi potentiellement redistribuer les cartes.

Dans tous les cas, il faudra s’adapter et c’est d’ailleurs le discours que tenait Fabio Quartararo. Toujours leader au Championnat, ‘El Diablo’ a même vu son avance grandir en dépit de cette discrète septième position inscrite en République tchèque. « En arrivant lundi, on a regardé les prévisions météo et ces dernières ne sont pas très bonnes, admet le Niçois, qui n’a pas énormément roulé jusqu’à présent sur le mouillé. Mais ça dure une heure, sans compter qu’on ne sait jamais vraiment quand ça va tomber. Pas facile d’aborder un Grand Prix de cette façon, mais il faudra faire au mieux suivant les conditions. »

Même son de cloche du côté de Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), bien conscient que de base, ce tracé n’est pas des plus favorables à la Yamaha. « On sait que la vitesse de pointe n’est pas notre point de fort, ceci étant on n’avait terminé pas si loin du podium l’an passé, souligne l’Italien. Une fois de plus, ça sera l’objectif et vous faites bien de le préciser, la météo jouera un rôle important ! Entre le matin et l’après-midi, on dirait bien que ça peut changer du tout au tout, rien n’est clair. À nous d’être prêt dans toutes les conditions. »

Pour Brad Binder, récemment auréolé d’une victoire en Moravie, ça sera un peu un baptême du feu. Mais pas de quoi effrayer le Sud-Africain, qui espère offrir le meilleur résultat possible à KTM sur ses terres tout ayant le sens des réalité. « J’ai fait quelques tours sous le mouillé en fin d’année à Jerez, mais je découvrais à peine cette moto. Quoi qu’il en soit, j’ai hâte de pouvoir la retester dans ces conditions, s’exclame le n°33. Je sais que c’est un week-end important pour Red Bull et KTM, raison pour laquelle je me donnerai à fond. Mais en même temps, je veux garder les pieds sur terre et continuer d’avancer comme je l’ai fait jusque-là, pour réaliser une prestation solide. »

Miguel Oliveira, second représentant de la firme autrichienne présent en conférence de presse, se montrait quant à lui en confiance. « Oui, ça nécessitera de s’adapter rapidement, car les prévisions semblent assez orageuses. Néanmoins, nous sommes en très grande forme, peu importe les conditions, » déclarait le Portugais, auteur d’un prometteuse sixième place.

Et alors que Johann Zarco insistait sur les atouts de sa Desmosedici, invaincue depuis 2016 au Red Bull Ring, Franco Morbidelli ne manquait pas de faire remarquer que sa M1 était désormais performante sur tous les tracés.

Soyez donc au rendez-vous ce dimanche pour assister peut-être à la première course sous le mouillé du MotoGP™ depuis Valence 2018…

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Support for this video player will be discontinued soon.

GP d'Autriche : La conférence du jeudi...