Achat de billets
Achat VidéoPass
News
8 jours ago
By motogp.com

Test de Misano : Viñales repart avec les honneurs

Le Catalan conclut cette journée de roulage bien remplie à la première place.

Les pilotes du MotoGP™ disputaient ce mardi un Test sur le tracé de Misano ; une journée qui leur aura permis de peaufiner leurs réglages en vue de la deuxième course, tout en expérimentant ce dispositif radio avec la Direction de Course, encore à ses prémices.


Mais au-delà de ça, quelques petites nouveautés auront tout de même été aperçues, à commencer dans le box Yamaha, avec cet échappement totalement différent monté sur les M1 de Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), de Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et de Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). Les deux officiels Yamaha bénéficiaient par ailleurs d’un autre bras oscillant… et d’une évolution châssis, qui n’aura toutefois pas donné entière satisfaction à en croire ces déclarations faites par Massimo Meregalli à Simon Crafar.

KTM proposait également un nouveau châssis à ses pilotes, en plus de ce carénage très légèrement retouché par endroit.


De son côté, Suzuki était venue avec une seconde version de son bras oscillant, qui n’aura néanmoins pas tout à fait convaincu Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Joan Mir (Team Suzuki Ecstar). Davide Brivio, team manager de la structure, confiait en tout cas qu’ils n’allaient pas l’utiliser pour le moment. Leur attention était parallèlement portée sur les pneus, l’électronique et la géométrie.

Dans le clan Honda, la RC213V d’Alex Márquez (Repsol Honda Team) étrennait aussi un nouvel échappement ; tandis que Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) aura eu l’opportunité de rouler avec la moto habituellement confiée à Stefan Bradl (Repsol Honda Team), celle aux couleurs du HRC, autrement dit le modèle 2020.


Ducati se sera pour sa part principalement focalisée sur les réglages du châssis, même si dans son interview d’après session, Andrea Dovizioso (Ducati Team) évoque une nouvelle pièce, sans pour autant s’attarder sur le sujet.

Aprilia travaillait enfin sur son holeshot device, ainsi que sur quelques settings électronique et châssis. Ses pilotes furent au passage les premiers à sortir en piste. À noter que Bradley Smith (Aprilia Racing Team Gresini) était chargé d’évaluer certains éléments sur le châssis en vue de 2021 ; l’objectif étant toujours d’améliorer leur passage en courbe.

Et cette journée, qui s’achevait sur des essais de départs, réussissait au bout du compte à Maverick Viñales. Preuve en est : le Catalan - auteur d’un tour en 1’31.532 à l’entame de la dernière heure - s’y adjugeait le meilleur temps, un quart de seconde devant Takaaki Nakagami, qui se sera fait piéger en cours de matinée dans le virage 1.

Support for this video player will be discontinued soon.

After the Flag : L'analyse du Test de Misano

Jolie prestation en outre de Johann Zarco (Esponsorama Racing), crédité de la troisième place finale. Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) et Álex Rins terminaient dans son sillage, ce qui nous donnait cinq marques différentes aux avant-postes. Joan Mir et Francesco Bagnaia (Pramac Racing), qui aura préféré ne pas trop solliciter sa jambe droite pendant l’après-midi, signaient quant à eux les sixième et septièmes chronos.

Andrea Dovizioso héritait du huitième rang, en ayant fait l’impasse sur la seconde session ; l’Italien avait en effet bouclé son programme de Test avec un peu d’avance.

Fabio Quartararo et Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), qui aura connu quelques petits ennuis à un moment donné, complétaient le Top 10. La première RS-GP, celle d’Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), se classait 14e, trois positions devant Valentino Rossi.

Ajoutons que la session aura été brièvement interrompue par un drapeau rouge après que la Desmosedici de Tito Rabat (Esponsorama Racing) ait dégagé un épais nuage de fumée… et que le trio Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) - Iker Lecuona (Red Bull KTM Tech3) – Stefan Bradl n’aura pas du tout roulé. Le vainqueur du Grand Prix de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini souffrait à vrai dire de maux de ventre.

Le Top 10
1. Maverick Viñales
(Monster Energy Yamaha MotoGP) – 1:31.532
2. Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) + 0.271
3. Johann Zarco (Esponsorama Racing) + 0.367
4. Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) + 0.522
5. Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) + 0.582
6. Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) + 0.630
7. Francesco Bagnaia (Pramac Racing) + 0.675
8. Andrea Dovizioso (Ducati Team) + 0.758
9. Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) + 0.804
10. Brad Binder (Red Bull Factory Racing Team) + 0.921

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Support for this video player will be discontinued soon.

Test de Misano : Les 90 dernières minutes en piste