Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

GP de Catalogne : Un plateau en quête de régularité

Ce critère, les pilotes conviés en conférence de presse le considèrent comme primordial pour pouvoir se démarquer, avec ces infimes écarts.

Andrea Dovizioso (Ducati Team), Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) et Alex Márquez (Repsol Honda Team) étaient réunis ce jeudi pour la traditionnelle conférence de presse ; l’occasion d’aborder ce GP de Catalogne qui se présente à eux et de faire un point à mi-parcours puisque cette épreuve marque très exactement la mi-saison. Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) devait initialement se joindre à eux… Mais ‘El Diablo’, ne se sentant pas très bien, aura préféré se reposer en vue du vendredi.

Toujours est-il qu’au classement, les écarts sont infiniment serrés. Preuve en est : les quatre premiers, dont fait justement partie le Niçois, se tiennent en tout juste quatre points.

Andrea Dovizioso, pourtant en difficulté sur les dernières épreuves, se dit même surpris d’être encore installé en tête. « Mis à part en Autriche et à Jerez, je n’ai jamais été rapide comme par le passé. Ce Championnat est complètement fou. Tout le monde a eu des baisses de régime et c’est d’ailleurs pour ça que le nombre de points inscrits est aussi bas. Personne n’aura été régulier, on dirait presque qu’une nouvelle saison commence. »

« Dans l’idéal, on devrait pas terminer au-delà de la cinquième place, précise-t-il. Mais actuellement, je n’ai pas le meilleur des feelings sur la moto. Depuis quelques courses on sait parfaitement ce qu’on doit changer. Ce n’est pas grand-chose, ceci étant ce n’est pas aussi facile de précéder à ces modifications. »


Si Andrea Dovizioso désigne ouvertement le freinage comme un de ses points faibles, Maverick Viñales a davantage pour préoccupation le fait de s’échapper dès que possible. « À ce stade, le compétition est très ouverte. À nous d’être intelligents et réguliers, de construire de bons week-ends. Une chose est sûre, il faudra donner le maximum jusqu’au bout […] Partir en première ligne et s’emparer des commandes au plus tôt est notre priorité. Par exemple, le week-end dernier, j’aurais pu revenir sur Pecco. En revanche je ne sais pas si j’aurais été capable de le doubler. C’est vraiment compliqué avec notre moto, alors j’essaie de compenser ailleurs. Sur ce tracé, il faudra tout particulièrement se concentrer sur les secteurs 2 et 3. »

Joan Mir avoue pour sa part bénéficier d’un assez bon package, mais pour espérer faire la différence sur le long terme, le Majorquin – qui ne se considère au passage pas comme un prétendant au titre – devra surtout améliorer ses résultats du samedi… « Dès le départ, on était conscients que la régularité allait être de mise et pourtant, allez savoir pourquoi, aucun de nous ne l’aura été. Après, c’est vrai que depuis quatre courses, on est nettement plus assidus. Toutefois, il reste encore pas mal d’épreuves devant nous et on pourrait progresser en qualifications. Il faudrait figurer sur une des deux premières lignes, ça faciliterait la tâche. Quoi qu’il en soit, pour avoir roulé derrière les Yamaha et les KTM, je peux dire que nous avons une bonne moto. Certes il y a des choses à peaufiner, mais l’ensemble est assez équilibré. »


Chez KTM, il y a du mieux, Pol Espargaró n’est d’ailleurs pas aussi loin au Championnat. Cependant le Catalan sait qu’ils ne peuvent pas se permettre d’être plus en recul sur un circuit. « Barcelone est un tracé qui ne convient pas tellement à la RC16. Ceci étant, peut-être qu’il en sera tout autre cette année, avec les pneus. Brno n’était pas censé aussi nous réussir et au final… Le freinage a toujours été un atout pour nous. Mais depuis, on a gagné en stabilité, ce qui nous permet de freiner encore plus fort. La semaine passée, je savais que j’allais avoir du mal à faire le poids face à Fabio et Joan, du coup je tentais de casser leur vitesse de passage comme ça. »


Alex Márquez ne peut pas encore prétendre à jouer le titre, mais de jolies avancées ont tout de même été réalisées récemment par le rookie. Reste à travailler ses qualifications. Vous les retrouverez en piste demain, dès 9h55.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

GP de Catalogne : La conférence du jeudi...

Recommandés