Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By motogp.com

Moto2™ : Sam Lowes renoue avec la victoire au Mans !

Le Britannique qui n’avait plus gagné depuis Aragon en 2016 venait s’imposer dans la Sarthe avec 3.8 secondes d’avance sur ses poursuivants.

Sam Lowes (EG 0,0 Marc VDS) savait qu’il y avait un gros coup à jouer sur la piste séchante du circuit Bugatti, dans la mesure où le leader du Championnat, Luca Marini (SKY Racing Team VR46) était encore froissé par son impressionnante chute du vendredi. Le Britannique venait finalement remporter sa première victoire de la saison et renouait avec le succès pour la première fois depuis quatre ans à l’issue d’une course à rebondissements.

Avant même que le départ ne soit donné, le poleman Joe Roberts (Tennor American Racing), victime d’un souci mécanique avec sa roue arrière, se voyait contraint de rentrer dans la voie des stands, pour finalement prendre le départ tout au fond de la grille, derrière la voiture de sécurité.

C’est finalement Remy Gardner (Onexox TKKR SAG Team) qui réalisait le holeshot sur une piste encore très humide. Xavi Vierge (Petronas Sprinta Racing), Jorge Martin (Red Bull KTM Ajo) et Sam Lowes lui emboîtaient le pas, mais le pilote de l’équipe EG 0,0 Marc VDS allait vite prendre la tête de la course, tandis que Jake Dixon (Petronas Sprinta Racing), huitième sur la grille effectuait un excellent départ pour remonter rapidement en deuxième position.

Jorge Martin allait quant à lui partir à la faute dès le troisième tour, tout comme Xavi Vierge qui se faisait piéger par une trace d’humidité peu de temps après.

Ce fut ensuite au tour de Lowes de connaître une grosse frayeur avec une perte de l’avant impressionnante au virage du garage vert. Contraint de tirer tout droit, le natif de Lincoln perdait la première place au profit de Jake Dixon avec un écart de 2.5 secondes.

Alors que Sam Lowes commençait à imprimer un très gros rythme en enchaînant les records du tour pour tenter de remonter, Luca Marini, parti sixième, perdait du terrain tour après tour et se retrouvait hors des points. À l’inverse, Joe Roberts, effectuait une remontée fulgurante depuis la dernière place, pour très vite revenir dans le Top 15.

Tandis que trois groupes distincts se formaient en piste avec des écarts très marqués, la bataille faisait rage au sein du groupe de Marco Bezzecchi (SKY Racing Team VR46), Remy Gardner et Augusto Fernández (EG 0,0 Marc VDS) pour aller chercher le podium. Fernández allait s’offrir plusieurs fois le record du tour en course, imprimant un rythme équivalent à celui des leaders, mais ses concurrents parvenaient à tenir bon face aux nombreuses attaques du Madrilène.

À cinq tours de l’arrivée, Jake Dixon, qui tentait de hausser le rythme, allait malheureusement partir à la faute sous la pression de Sam Lowes qui se retrouvait seul candidat en piste pour la victoire, à plus de six secondes de ses poursuivants. Le Britannique franchissait finalement la ligne d’arrivée en tête avec 3.8 secondes d’avance devant un Remy Gardner audacieux qui s’adjugeait la deuxième place dans les derniers virages face à Marco Bezzecchi.

Augusto Fernández devait pour sa part se contenter de la quatrième place, tandis que Tom Lüthi (Liqui Moly Intact GP) venait compléter le Top 5 à plus de 21 secondes du vainqueur. En revanche c’est un Joe Roberts impérial qui se classait au sixième rang après une longue remontée depuis le fin fond de la grille. Le malchanceux poleman de cette course sauvait pour ainsi dire les meubles, même si l’Américain aurait certainement eu une carte à jouer sur cette piste à en juger par son rythme de course incroyablement rapide.

Fabio Di Giannantonio (Termozeta Speed Up), Lorenzo Baldassari (Flexbox HP 40), Somkiat Chantra (Idemitsu Honda Team Asia) et Marcel Schrotter (Liqui Moly Intact GP) complétaient le Top 10 suite à la pénalité d’Enea Bastianini (Italtrans Racing Team) qui rétrogradait de la neuvième à la 11e place.

Au Championnat, Luca Marini conserve la tête pour 15 points sur Bastianini, mais les écarts se resserrent dangereusement entre les quatre premiers pilotes.

Le Top 10

1. Sam Lowes - (EG 0,0 Marc VDS)
2. Remy Gardner - (Onexox TKKR SAG Team) - +3.822
3. Marco Bezzecchi
- (Sky Racing Team VR46) - +4.184
4. Augusto Fernández
- (EG 0,0 Marc VDS) - +5.884
5. Tom Lüthi
- (Liqui Moly Intact GP) - +21.668
6. Joe Roberts -
(Tennor American Racing) - +29.197
7. Fabio Di Giannantonio
- (Termozeta Speed Up) - +32.249
8. Lorenzo Baldassarri
- (Flexbox HP 40) - +34.376
9. Somkiat Chantra
- (Idemitsu Honda Team Asia) - +35.392
10. Marcel Schrotter
- (Liqui Moly Intact GP) - +35.521

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Revivez le SHARK Helmets Grand Prix de France et profitez de l’intégralité de la saison Moto2™ avec le VidéoPass.

GP de France - Moto2™ : Et le vainqueur est...

Recommandés