Achat de billets
Achat VidéoPass
News
7 jours ago
By motogp.com

GP d’Aragón : Tout le monde a encore ses chances !

C’est l’idée qui se dégageait au travers de cette conférence de presse donnée en amont de cette double manche.

Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing), Danilo Petrucci (Ducati Team), Alex Márquez (Repsol Honda Team) et Albert Arenas (Gaviota Aspar Team Moto3), officiellement en partance pour le Moto2™, étaient réunis ce jeudi sur le tracé d’Alcañiz, histoire d’aborder cette nouvelle épreuve qui se présente à eux.

Un Grand Prix dont le leader attend beaucoup, après cette pluie qui aura quelque peu déjouer ses plans au Mans… « J’étais un peu nerveux car en FP1 je n’avais pas eu forcément un bon feeling sur le mouillé, alors on avait fait le pari de partir avec des settings complètement différents. Au final, j’ai eu un peu de mal à mettre le pneu arrière en température mais ça ne s’est pas si mal passé. Bien évidemment, j’aurais préféré partir sur le sec, car on avait largement le potentiel d’aller chercher un podium dans ces conditions. Quoi qu’il en soit, nous en avons tiré pas mal d’enseignements, confie le Niçois qui reste en tête pour dix points. Concernant Aragón, je pense que la moto de cette année devrait nous offrir de meilleures perspectives. Après ce Championnat est tellement fou que tout peut arriver. En attendant, je me sens au sommet de ma forme et je compte bien inscrire le meilleur résultat possible sur ces deux courses. »

Bien évidemment, Joan Mir entend bien lui faire barrage. « Le Mans ne s’est pas déroulé comme je l’aurais souhaité. Je n’étais pas suffisamment compétitif, je n’avais pas le feeling et sur les premiers tours j’ai vraiment eu du mal à faire monter les pneus en température. Mais une fois que j’ai réussi à trouver mon rythme, j’ai réussi à remonter, souligne le Majorquin. Oublié ce GP, place désormais à Aragón, un circuit qui peut davantage nous réussir je pense. L’an passé, nous y étions compétitifs, sans ces petits soucis au départ. À voir… car c’est difficile de se faire une idée tant que vous n’êtes pas monté sur la moto. »

Mais d’autres pilotes espèrent se mêler à cette lutte, à l’image d’un Pol Espargaró encore récompensé d’un podium la semaine passée. « Nous avons inscrit de précieux points au Mans, commence par indiquer le Catalan. Nous arrivons à présent en Aragón ; un circuit où j’ai souvent performé dans les petites catégories, malheureusement pas en MotoGP™ car rien que ces deux dernières années, j’y étais blessé. Mais c’est un tracé que j’apprécie. On verra comment on s’adapte aux pneus avec ces conditions, sachant qu’il fait pour le moment assez frais et qu’il y a pas mal de vent. Ceci étant, j’espère vraiment tirer profit de cette double manche, pour qui sait se battre pour quelque chose d’encore plus intéressant en fin d’année. »

Pol Espargaró, pointé à 42 points d’El Diablo, ne perd pas de vue le Championnat, tout comme Danilo Petrucci, qui espère se rapprocher davantage. « Cette victoire au Mans fut un grand soulagement, reconnaît l’Italien. Voilà plus d’un ans que je n’avais plus signé le moindre Top 5. Mais j’ai commencé à me sentir mieux dès Montmeló. En fait, les changements de settings, auxquels nous avons procédé au Test de Misano, se sont avérées payants. J’espère donc pouvoir continuer sur cette lancée, avant de clôturer ce chapitre de ma carrière avec Ducati. En tout cas, ça fait vraiment du bien. Pour ce qui est d’Aragón, il faudra bien cerner les conditions, car les températures peuvent grandement varier du matin à l’après-midi. Toujours est-il que je veux garder la même approche et je pense qu’il y aura de nouveau un coup à jouer. »

De même, Alex Márquez aura à cœur de jouer aux avant-postes. « Ce podium est un grand accomplissement. Oui, nous l’avons décroché sur le mouillé. Ceci étant les conditions étaient difficiles pour tout le monde, et ça l’est encore plus quand on part de la 18e place, fait remarquer le frère du Champion du Monde. Quoi qu’il en soit, c’est une motivation supplémentaire et depuis Misano je sens que je gagne en confiance. Aragón est un circuit qui convient bien à la Honda. Pour ma part, j’y ai aussi connu de belles courses. Je vais essayer de répéter ça, tout en progressant au fil des jours. »

Tous les pilotes se retrouveront à présent ce vendredi à 9h55 pour la première séance.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

GP d'Aragón : La conférence du jeudi en intégralité...