Achat de billets
Achat VidéoPass
News
26 jours ago
By motogp.com

Qui sont ces hommes du dimanche en 2020 ?

Plusieurs pilotes ont été en mesure d’aller chercher un podium voire mieux, après des qualifications quelque peu mitigées.

Tags MotoGP, 2020

On arrive dans la dernière ligne droite d’une saison condensée et riche en couleurs. En l’espace de 11 courses, on aura eu pas moins de huit vainqueurs différents pour un total de 15 pilotes sur le podium. Ceci étant, il y en a certains qu’on attendait pas forcément au vu de leurs qualifications. Des hommes qui se seront révélés le dimanche, un peu à la façon de Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) ou d’Andrea Dovizioso (Ducati Team) : Petit tour d’horizon !

Et Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) est le premier nom que l’on pourrait citer. Le n°41 devenait à Brno, le premier Sud-Africain à triompher en catégorie reine, mais pas seulement. Il inscrivait également la toute première victoire de KTM à ce niveau de la compétition, alors qu’il partait précisément de la troisième rangée.


Le représentant du team Red Bull KTM Factory Racing n’est toutefois pas le seul à nous avoir offert une splendide remontée. Prenez l’exemple de Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3), 15 jours plus tard en Styrie. Le natif de Pragal profitait d’un mano à mano entre Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) et Jack Miller (Pramac Racing) dans le dernier virage pour se glisser à l’intérieur et s’imposer… lui qui occupait pourtant la huitième place sur la grille.

Pour sa part, Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) n’aura pas encore eu le privilège de s’illustrer. Ceci étant à quatre reprises, le Majorquin sera grimpé sur le podium, en s’étant qualifié au-delà de la deuxième ligne, plus exactement à Saint-Marin, en Émilie-Romagne, en Catalogne et à Teruel !


Dans le même genre, et bien plus impressionnant encore, vous avez aussi Alex Márquez (Repsol Honda Team) qui, sur la piste mouillée du Mans, aura été capable de grappiller 16 places pour terminer dans la roue de Danilo Petrucci (Ducati Team). Et le Catalan, crédité du 11e temps de la Q2, allait enchaîner avec un second Top 3 en Aragón. Le vainqueur Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) avait quant à lui signé le dixième chrono du samedi. Tout se sera à vrai dire jouer au départ.

Alors qui a dit qu’il fallait absolument figurer aux avant-postes pour espérer l’emporter ou décrocher un podium ?

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés