Achat de billets
Achat VidéoPass
News
24 jours ago
By motogp.com

«Un 10e vainqueur ? Pour moi il y a trois sérieux aspirants»

Randy Mamola, légende du MotoGP™ nous livre son point de vue sur les éléments qui seront au centre de l'attention ce week-end au Portugal.

INTRODUCTION

Voici le dernier épisode des « points clés » de la saison 2020. C'est le dernier week-end de course de l'année et c'est la première fois que le MotoGP™ a lieu à Portimao. La course au titre en catégorie reine est terminée, mais il reste encore beaucoup de choses à surveiller !

UN NOUVEAU CIRCUIT

Quelle meilleure façon de terminer la saison 2020 que de découvrir un nouveau circuit au calendrier MotoGP™ avec Portimao ? Ce circuit situé entre mer et montagne est impressionnant en termes de variations de terrain, avec un tracé très particulier, onduleux qui lui vaut le surnom de « montagnes russes » à grande vitesse. C’est un réel plaisir pour les passionnés, mais également pour les concurrents.

La difficulté principale au niveau du pilotage sur ce circuit est d'essayer de garder les deux roues au sol malgré les nombreux changements de niveaux, sans compter qu’il y a au moins cinq ou six points de freinage situés dans des angles morts qui empêchent de voir où se trouve le virage. Il faut donc rapidement savoir se situer sur la piste et se trouver des repères de freinage, cela sera primordial pour tous les pilotes.  Les FP1 et FP2 de la première journée de vendredi permettront déjà de voir quelle marque, quel team et quel pilote semblent tirer le meilleur parti avant la séance FP3 de samedi et, bien entendu, pour les qualifications. Plusieurs pilotes MotoGP™ ont eu l'occasion de se rendre à Portimao pour une journée de roulage, même s’ils avaient l’obligation de rouler sur des motos de série, ils ont vraiment apprécié la piste. Toutefois, ils ont également senti que c'était un véritable défi technique et cela va être vraiment passionnant à suivre. Il sera également intéressant de suivre leur évolution tout au long des trois séances d’essais libres afin de voir comment les pilotes et leur machine s’adaptent au fil des roulages.

Portimao n’a jamais rien connu de tel que la puissance et la performance de ces MotoGP™ qui auront définitivement besoin d’ailerons pour tenter de les maintenir les deux roues au sol.

Quelles sont les étapes quand on découvre un tracé ?

RIEN À PERDRE

Tout d'abord, je tiens à féliciter Joan Mir et Suzuki. La victoire au Championnat à Valence montre à quel point lui et Suzuki ont su se montrer forts cette saison. Avec le titre MotoGP™ déjà attribué, il reste encore les deuxième et troisième places à départager. Il ne reste plus qu’une seule chance cette année de monter sur le podium ou même de gagner. Feux d'artifice garantis en piste encore ce week-end. 

VERS UN DIXIEME VAINQUEUR ?

Qu'en pensez-vous ? Va-t-on avoir droit à un dixième gagnant différent cette saison ? Et qui cela pourrait-il être ? Mir a finalement obtenu sa première victoire à Valence, portant le total à neuf vainqueurs différents et égalant le record de 2016. Mais avec le caractère imprévisible de cette nouvelle piste et l’envie pour de nombreux pilotes d’aller s’illustrer en course une dernière fois cette saison, qui pourrait aller l’emporter ?

Pour moi, il y a trois options principales. Il est certain que vous en trouverez d'autres et vous aurez peut-être raison. Je parierais d’abord sur Pol Espargaro (Red Bull KTM Factory Racing), avec cinq podiums au cours des neuf dernières courses, dont deux à Valence. Ensuite, il y a Jack Miller (Pramac Racing), qui a terminé à moins d'un dixième de la victoire le week-end dernier. Sur qui allez-vous miser ? Je pose ma troisième option sur Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) qui je l’espère sera capable de briller. Je croise les doigts pour tous ces pilotes.

Photo-shooting pour les neuf vainqueurs de l'année

ENCORE DEUX COURONNES EN JEU

Il reste encore deux titres en jeu ce week-end en catégories Moto2™ et Moto3™. Cela promet d’être un spectacle intéressant. Nous avons parlé du défi de s’adapter à un nouveau circuit pour les MotoGP™, et la plupart des pilotes de ces petites catégories auront les mêmes défis à relever.

La majorité des pilotes qui jouent le titre se battent pour leur première couronne mondiale et ils devront jouer leur ultime carte sur un tracé inconnu, ce qui constitue une sacrée pression supplémentaire.

L’une des grandes différences se trouve dans le dernier tour, en particulier en Moto3™, où on peut généralement voir 15 à 20 pilotes se battre pour une place dans le Top 10, sans parler du podium. Cela risque de mettre beaucoup plus de pression sur les épaules des prétendants au titre au moment du départ. En Moto3™, cela pourrait difficilement être plus serré avec trois hommes qui se disputent le titre pour 11 points. Tout peut arriver et j'ai hâte de le voir.

En Moto2™, cette saison a été pleine de hauts, de bas, de sensations fortes et aussi de déceptions. C'est définitivement Bastianini qui a l'avantage pour le moment, mais il reste trois autres pilotes qui ont toujours une chance de l’emporter. J’espère que Lowes sera plus en forme ce week-end et que sa main sera moins douloureuse, afin que nous puissions profiter d’un final bien mérité pour cette saison 2020. Bastianini n'a pas non plus été au meilleur de sa forme lors de la dernière course, tandis que Marini et, en particulier, Bezzecchi semblaient forts. C'est vraiment très serré et j'ai hâte de voir ça aussi.

Ils jouent le titre en Moto2™ : La conférence de presse !

LE MOT DE LA FIN

C'est le dernier week-end de la saison 2020, ne le manquez pas. J'ai hâte de discuter avec vous tous sur les réseaux sociaux tout au long du week-end, dans le cadre de ce dénouement final. Profitez de la toute dernière édition de l’année 2020 !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.​